Publicité

15 décembre 2021 - 09:00

15 cas ont été confirmés à l’école primaire Hébert de Saint-Félicien

COVID-19 : une deuxième école fermée jusqu’au 5 janvier au Lac-Saint-Jean

Jean-Francois Desbiens

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

Après l’école Amishk de Mashteuiatsh hier, c’est maintenant au tour de l’école primaire Hébert de Saint-Félicien d’être fermée jusqu’au retour du temps des fêtes, soit le 5 janvier 2022, en raison de nombreux cas de COVID-19.

Les élèves poursuivront leurs apprentissages en ligne à partir de ce jeudi le décembre. Les parents pourront récupérer les effets scolaires et personnels de leurs enfants aujourd’hui selon l’horaire qui leur a été envoyé par courriel.

Actuellement, on compte 15 cas confirmés de COVID-19 parmi les 314 élèves de l’établissement. Un groupe a été fermé par les autorités régionales de la Santé publique et cinq groupes ont été placés en isolement communautaire.

Plusieurs élèves sont présentement en dépistage ou en isolement préventif parce qu’ils ont été en contact avec des cas positifs soit dans leur classe, au service de garde ou à la maison.

Bien que cette fermeture n’ait pas été décrétée par la Santé publique, elle était nécessaire selon la direction pour continuer d’assurer des services de même qualité à tous les élèves de l’école.

« Il devenait très difficile pour l’équipe-école, dans ces circonstances, de continuer à offrir l’enseignement à la fois aux élèves en classe et aux élèves à la maison », explique le directeur général du Centre de services scolaire du Pays-des-Bleuets, Patrice Boivin.

Ce dernier tient d’ailleurs à rappeler aux élèves et à leurs parents l’importance de continuer à respecter les mesures sanitaires et de distanciation pendant cette période de fermeture.

« Nous sommes totalement conscients des exigences et des contraintes qu’entraîne la situation actuelle. À cet égard, comme adultes et partenaires dans l’éducation de nos jeunes, nous avons la responsabilité de travailler ensemble pour les inciter à respecter les consignes relatives à la COVID-19 et à réaliser le mieux possible les activités d’apprentissage offertes à distance », mentionne M. Boivin.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Saguenay-Lac-Saint-Jean se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Saguenay-Lac-Saint-Jean collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.