Publicité

25 octobre 2021 - 15:29 | Mis à jour : 15:39

Québec espère créer 1 000 nouvelles places en services de garde éducatifs

3 ministres à Mashteuiatsh pour lancer un appel de projets dans les communautés autochtones

Par Mathieu Savard, Journaliste

Le ministre de la Famille, Mathieu Lacombe, le ministre responsable des Affaires autochtones, Ian Lafrenière, la ministre des Affaires municipales et de l’Habitation et ministre responsable de la région du Saguenay–Lac-Saint-Jean, Andrée Laforest, et la députée de Roberval, Nancy Guillemette étaient tous rassemblés à Mashteuiatsh lundi après-midi afin d’annoncer le lancement d'un appel de projets de 1 000 nouvelles places pour les communautés autochtones.

L’annonce comprenait un appel de projets qui permettra l’attribution de 1 000 nouvelles places en services de garde éducatifs à l’enfance réservées aux communautés autochtones afin de mieux répondre aux besoins des communautés autochtones.

D’ailleurs, le ministre de la Famille voit l’annonce comme étant historique : « Ce défi-là c’est un défi commun c’est-à-dire que les communautés autochtones et le gouvernement vont devoir travailler pour faire avancer les enjeux », a mentionné le ministre Lacombe.

« Notre gouvernement a confiance qu'il fera naître des projets adaptés aux réalités régionales et culturelles des nations autochtones afin que les tout-petits puissent bénéficier de services de garde éducatifs accessibles, de qualité et à leur image», a rajouter Mathieu Lacombe.

« J'ai espoir que cette initiative sera porteuse de projets culturellement adaptés et pourra profiter à des milliers d'enfants autochtones et à leurs parents », selon Ian Lafrenière.

Les gens qui pourront faire un appel d’offres devront être un centre de la petite enfance qui souhaite agrandir sa capacité, une personne qui fait une demande de permis de CPE ou de garderie et qui souhaite obtenir des places subventionnées ou un conseil de bande qui souhaitent mettre en place un projet lié à un CPE ou une garderie.

Pour rendre disponibles les nouvelles places, les conseils de bande pourront obtenir du financement afin d'aménager des locaux temporaires pendant l'agrandissement ou la construction d'une installation permanente.

Toutes les demandes de projet devront être déposées avant le 22 janvier 2022.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Saguenay-Lac-Saint-Jean se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Saguenay-Lac-Saint-Jean collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.