Publicité

26 février 2021 - 09:29

La formation débutera le 19 avril

106 983 $ au Cégep de Chicoutimi pour former des agents en assistance informatique

Jean-Francois Desbiens

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

Québec versera une aide financière de 106 983 $ à Humanis, le centre de formation continue du Cégep de Chicoutimi, afin d'offrir une formation d'agent bilingue de centre d'assistance technique en informatique.

C’est ce qu’a annoncé ce matin le ministre du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale, Jean Boulet

Cette formation, d'une durée de 22 semaines, débutera le 19 avril prochain et se déroulera en mode hybride, soit en ligne et en présentiel.

Les participantes et participants seront formés pour offrir un soutien technique aux clients utilisateurs et résoudre des problèmes de première ligne. Au total, la cohorte comptera de 12 à 15 personnes.

Au terme de la formation, les participantes et participants seront qualifiés au sein d'une profession pour laquelle la demande de main-d'œuvre est importante.

D'ailleurs, à l'issue de cette formation, CGI, l'entreprise de services-conseils en technologies de l'information et en management qui compte un bureau à Saguenay, embauchera 10 personnes parmi les participantes et participants.

Les sommes annoncées dans le cadre de ce projet proviennent de la Mesure de formation de la main-d'œuvre, volet Achat de formation continue, qui vise à pallier les déséquilibres du marché du travail de la région ainsi que le besoin d'intégration en emploi des individus.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Saguenay-Lac-Saint-Jean se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Saguenay-Lac-Saint-Jean collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.