Publicité

10 février 2021 - 16:30 | Mis à jour : 17 février 2021 - 13:18

C’est une première au Québec

L’intelligence artificielle utilisée pour contrer le décrochage scolaire au Cégep de Chicoutimi

Jean-Francois Desbiens

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

Le Cégep de Chicoutimi et le Collège de Rimouski se sont unis aujourd’hui pour lancer ISA et Ali, deux outils innovants qui utilisent l’intelligence artificielle pour contribuer à la réussite et au soutien psychosocial des étudiants.

Premières institutions d’enseignement supérieur du Québec à utiliser l’intelligence artificielle pour mieux soutenir leurs communautés étudiantes, les deux institutions ont étroitement travaillé avec la firme de développement technologique Optania, de Saguenay pour développer ces deux outils qui seront prochainement mis en commun, créant ainsi une puissante plateforme d’accompagnement.

Ces outils viennent appuyer le travail des spécialistes qui œuvrent au service des étudiantes et des étudiants et bonifier l’expérience collégiale des jeunes.

Qui est ALI ? Conçu grâce au partenariat entre le Collège de Rimouski et Optania, ALI est un outil bienveillant de soutien psychosocial et de divertissement.

Téléchargeable gratuitement sur un téléphone intelligent, l’application Ali offre de l’information pratique pour mieux vivre l’adaptation aux études collégiales, des trucs, des astuces et des ressources d’aide concernant divers enjeux psychosociaux, en plus de faciliter la référence vers les équipes d’intervention.

Le robot conversationnel a été lancé auprès de la communauté étudiante en novembre dernier.

« Ali ne fait pas d’intervention auprès des étudiants. Il échange, partage de l’information et propose des pistes de solution en lien avec les services d’aide disponibles au Collège. Pour nous, c’est un levier supplémentaire pour rejoindre nos jeunes, favoriser des interventions en amont et les soutenir dans ce qu’ils vivent. Cette approche est encore plus pertinente dans le contexte actuel de la pandémie, qui exige d’offrir plusieurs de nos cours à distance. Après seulement quelques semaines d’utilisation, on peut déjà témoigner que certains de nos étudiants ont utilisé Ali pour entrer en contact avec une intervenante et recevoir de l’aide », précise François Dornier, directeur général du Collège de Rimouski.

Collaboration d'une équipe clinique

Le contenu d’Ali a judicieusement été élaboré grâce à la collaboration d’une équipe clinique composée d’une psychologue, d’un travailleur psychosocial et d’une sexologue, en plus de celui d’une intervenante du Collège.

«  Les étudiantes et les étudiants participent activement à l’amélioration de l’application et à son raffinement. C’est une expérience technologique novatrice partagée par toute la communauté collégiale et nous en sommes très fiers », ajoute M. Dornier.

De son côté, utilisée depuis le début de la session d’hiver 2021, ISA, pour Interface de Suivi Académique, utilise diverses données liées à l’étudiant, comme les résultats au niveau secondaire et l’historique scolaire, pour identifier les problématiques scolaires potentielles.

« Il est primordial, en ces temps difficiles, que le Cégep se dote d’outils performants pour accompagner nos étudiants, mentionne le directeur général du Cégep de Chicoutimi, André Gobeil. En utilisant toutes les informations connues sur l’étudiant, ISA est en mesure de prédire les situations possibles d’échec et d’abandon. Ainsi, les intervenants comme les enseignants et les aides pédagogiques individuels peuvent intervenir beaucoup plus rapidement auprès de ceux qui sont à risque. »

Algorithme

Pour développer ISA, Optania a bâti un algorithme à partir des données anonymisées des étudiants ayant fréquenté le Cégep de Chicoutimi au cours des dix dernières années. L’entreprise a ainsi été en mesure d’identifier les éléments prépondérants qui peuvent conduire à l’échec ou à l’abandon scolaire, permettant ainsi aux spécialistes du Cégep d’intervenir plus rapidement auprès des étudiants de la formation régulière et de la formation continue.

Soucieuse de faire évoluer ces outils, Optania envisage de lier encore plus étroitement ISA et Ali afin que les renseignements contenus dans l’une des applications puissent venir enrichir l’efficacité de l’autre.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Saguenay-Lac-Saint-Jean se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Saguenay-Lac-Saint-Jean collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.