Publicité

13 septembre 2021 - 09:16

En raison du contexte sanitaire incertain

Une autre formule hybride pour le volet scolaire du festival REGARD

Jean-Francois Desbiens

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

En raison du contexte sanitaire toujours incertain, l’organisation du Festival international du court métrage au Saguenay proposera à nouveau aux écoles du Québec une offre d’activités culturelles hybride pour l’année scolaire 2021-2022.

Dans l’objectif de rester malléable et de s’adapter à toutes situations, REGARD organise donc un Festival scolaire en salle de projection ainsi qu’en ligne, ce qui permettra pour une deuxième année consécutive la participation des écoles à l’échelle provinciale.

Programmation de courts métrages d’auteur, médiation culturelle et ateliers d’éducation cinématographique, les options sont nombreuses pour les enseignantes et enseignants qui désirent faire découvrir le format court à leurs élèves dans la prochaine année.

Voici les choix qui s’offrent à eux :

Pour les classes du Saguenay:

• Rendez-vous en salle dans la semaine du 21 au 25 mars 2022 (Jonquière et Chicoutimi) ou

• Rendez-vous lors des séances en ligne dans la semaine du 25 au 29 avril 2022

Pour les classes du Lac-Saint-Jean:

• Rendez-vous en salle dans la semaine du 11 au 14 avril 2022 (Alma et Métabetchouan) ou

• Rendez-vous en salle dans la semaine du 18 au 22 avril 2022 (Roberval, Saint-Félicien, Dolbeau-Mistassini et Mashteuiatsh) ou

• Rendez-vous lors des séances en ligne dans la semaine du 25 au 29 avril 2022

Pour le reste des classes du Québec:

• Rendez-vous lors des séances en ligne dans la semaine du 25 au 29 avril 2022

Même si toute l’équipe du Festival croise les doigts pour présenter leurs programmations devant les jeunes en salle de projection, il est possible que les séances en présentiel basculent en format virtuel si jamais la situation en lien avec la pandémie s’aggrave au Québec.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Saguenay-Lac-Saint-Jean se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Saguenay-Lac-Saint-Jean collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.