Publicité

4 août 2021 - 10:04

L’événement débute aujourd’hui

Québec annonce une aide de 108 000 $ au FIRMS

Jean-Francois Desbiens

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

Québec versera 108 000 $ au Festival international des rythmes du monde de Saguenay (FIRMS), qui débute aujourd’hui dans le respect des consignes sanitaires par l'entremise du programme Aide financière aux festivals et aux événements touristiques.

C’est ce qu’a annoncé la ministre du Tourisme, Caroline Proulx, précisant que cette somme inclut une bonification ponctuelle en réponse aux répercussions de la pandémie de la COVID-19 sur l'industrie touristique.

Ce programme permet de favoriser des initiatives qui encouragent le développement d'une offre touristique diversifiée et attrayante partout au Québec.

« Le Festival international des rythmes du monde de Saguenay énergise le centre-ville de Chicoutimi depuis 2003 en permettant aux festivaliers de dire bonjour à des artistes de différentes cultures, affirme Mme Proulx. Je souhaite souligner le travail des organisateurs, qui ont su aménager leur programme selon le contexte actuel afin de joindre le public, à sa grande joie. Voilà l'occasion idéale pour les visiteurs de découvrir de nouvelles sonorités tout en profitant de la beauté des paysages du Saguenay-Lac-Saint-Jean et de ses attraits. »

« Je suis heureuse que notre gouvernement soutienne le Festival international des rythmes du monde de Saguenay, un événement musical unique qui bonifie l'offre touristique du Saguenay-Lac-Saint-Jean et favorise son rayonnement. J'invite les visiteurs à prolonger leur séjour dans notre belle région afin de la découvrir ou de la redécouvrir, ajoute Andrée Laforest, ministre des Affaires municipales et de l'Habitation et ministre responsable de la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean. »

Pour voir la programmation du festival, cliquez ici.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Saguenay-Lac-Saint-Jean se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Saguenay-Lac-Saint-Jean collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.