Publicité

16 avril 2021 - 09:30

Ils ont quelques semaines pour compléter leur projet qu’ils présenteront lors d’un événement

Bourse Projection Danse : 3 artistes de la région sélectionnés

Jean-Francois Desbiens

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

Culture Saguenay–Lac-Jean est heureux d'annoncer l’octroi de bourses à trois artistes de la région sélectionnés à la suite d’un troisième appel de la bourse Projection Danse.

Les artistes qui reçoivent cette aide sont Jean-Daniel Bouchard, Priscilla Vaillancourt et Sophie Larouche.

Les récipiendaires auront quelques semaines pour compléter leur projet qu’ils présenteront lors d’un événement organisé avec la collaboration du Groupe de compétence Danse de Culture Saguenay–Lac-Saint-Jean.

Afin de donner suite au succès des cinq laboratoires en danse ayant été mis en place dans l’entente de développement culturel 2018-2020 entre Saguenay et le ministère de la Culture et des Communications, le milieu de la danse s’est engagé à poursuivre ses actions visant le soutien aux initiatives de ses créateurs dans les prochaines années.

Projets et artistes récipiendaires :

Priscilla Vaillancourt

Projet : S'oreiller le corps

L'intention du projet est de mettre sur scène le corps, la danse, dans un contexte de confinement (COVID-19). D'exposer également quelques conséquences de la pandémie sur notre façon d'habiter le monde. Enfin, d'explorer les potentiels de la danse effectuée allongée sur le plancher (position couchée)

Biographie : Multidisciplinaire, je m'intéresse à l'hybridation des langages qu'ils soient numériques, vidéographiques, performatifs, plastiques ou littéraires. Un de mes sujets de prédilection est l’occupation du corps, tant dans sa spatialité que dans sa spiritualité. C’est d’ailleurs dans cette voie que j’ai réalisé un documentaire pour ce même concours, Connect*Danse. Cette vidéo expérimentale mettait en dialogue la pratique méditative et la danse. Cette année, j’aborde la danse comme « lieu » catalyseur de l’immobilité imposée par les mesures sanitaires. Mes projets ont été présentés au CNE, Art Nomade, la Pulperie et la galerie l'Œuvre de l'Autre, ainsi qu'une parution dans la revue Inter pour le manifeste de la transexpérience.

Sophie Larouche

Projet : Shutsugen (émergence)

L’objectif de cette vidéo est de poursuivre et de consolider l’exploration de l’hybridation entre la danse contemporaine et les arts martiaux. Grâce à cette captation, nous voulons exploiter le paysage industriel de la ville pour y faire vivre l’art en mouvement. L’art se meurt dans notre société pluraliste, individualiste. Shutsugen va faire sortir l’art de l’obscurité et permettre aux artistes de s’exprimer à travers le corps de façon marquée et assumée sous une trame narrative originale.

Biographie : Native de Jonquière, Sophie a commencé la danse à l’âge de trois ans au Prisme culturel. Au niveau secondaire et collégial, elle complète son entraînement préprofessionnel dans le programme arts-études. Danseuse talentueuse et déterminée, elle s’est distinguée en remportant de nombreux concours régionaux, nationaux et internationaux. Elle performe depuis 6 ans le rôle principal de Clara dans la grande production du ballet Casse-Noisette du Prisme culturel. En 2018, elle a participé à la plus grosse compétition de danse du Québec, Révolution. Elle s’est classée parmi les 30 finalistes et a remporté la bourse Remax. Elle s’est également reçu plusieurs bourses de création en tant que chorégraphe dans le cadre de l’événement du Laboratoire en Danse à Saguenay et de Projection-danse. Cet automne, elle a participé au projet Dix-huit clos en explorant le théâtre dansé. 

Elle a fait de nombreux camps de perfectionnement soit, à l’École supérieure de ballet du Québec, à la Houston metropolitain dance company, au Ballet Jorgen du Canada et à la prestigieuse école du Joffrey Ballet de New York avec la chorégraphe renommée Mia Micheals. Depuis neuf ans, elle enseigne la danse au Prisme culturel. Cette année, elle est finissante au baccalauréat en enseignement du français et elle entame sa maîtrise en didactique à l’UQAC. Aujourd’hui, Sophie danse dans la saison 2020-2021 de Ballet Synergie et est secrétaire générale du conseil d’administration de la compagnie.  

Jean-Daniel Bouchard

Projet : Dialogue de sourds 

«Dialogue de sourds» veut représenter la narration d'un couple qui argumente sans que l'un écoute l'autre par la création de mouvements de danse contemporaine. Les tensions conjugales ont empiré de durant la pandémie, à un tel point que le cabinet Schirm & Tremblay, spécialisé en droit familial, a remarqué une hausse de 30 % de demande de séparation de la part des couples. Les artistes du projet veulent communiquer ce phénomène par la vidéo. Un autre objectif du projet est d’expérimenter et d’utiliser le médium du vidéo pour ajouter de la profondeur à l'histoire avec des techniques de captation innovatrices et la création d'une ambiance unique.

Biographie : Originaire de Saint-Bruno, Jean-Daniel Bouchard a commencé la danse au Prisme culturel. En 2003, il gagne le prix du Jury de la compétition «Danse Encore» à Trois-Rivières. À l’âge de 17 ans, il débute sa formation professionnelle en ballet à l’école du Royal Winnipeg Ballet où il reçut son diplôme en 3 ans. Durant ces années, Jean-Daniel a reçu la bourse Arnold Spohr et la bourse de la Fondation Graham C.Lount pour la poursuite de sa formation dans le programme «Aspirant» en 2006-2007. Pendant deux saisons au Banff Centre Festival Ballet, il a interprété les œuvres de Brian Macdonald, Simone Orlando et Gioconda Barbuto. En 2007, il se joint au Ballet Kelowna et en 2008 au Ballet Jörgen.

De retour au Saguenay en 2010, il enseigne au Prisme culturel pendant 2 ans et fait s’est début en chorégraphie en créant le ballet pour enfant «Peter Pan». Ensuite, Bouchard rejoint la compagnie de danse contemporaine Cas Public de Montréal en juin 2012. Pendant qu'il est dans la métropole, il décroche également un contrat pour danser pour Le Cirque du Soleil dans un événement spécial et dans le spectacle «Danse Lhasa Danse» de Pierre-Paul Savoie. En 2014, Jean-Daniel revient au Saguenay-Lac-Saint-Jean et devient directeur de la nouvelle compagnie de danse Ballet Synergie en 2016 où il poursuit sa démarche artistique en créant le ballet pour enfant «Le Chat botté». Aujourd’hui en temps de pandémie, il travaille sur la création d’un nouveau ballet contemporain nommé «Froid distant» avec les chorégraphes Cai Glover et Roxane Duchesne-Roy.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Saguenay-Lac-Saint-Jean se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Saguenay-Lac-Saint-Jean collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.