Publicité

11 février 2021 - 14:30

Québec Issime présentera une série de spectacles respectant les mesures sanitaires

Après plus de 6 ans de fermeture, le Théâtre Palace rouvrira ses portes le 18 mars

Jean-Francois Desbiens

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

Une nouvelle page de l’histoire d’Arvida sera tournée le 18 mars prochain avec la réouverture du Théâtre Palace, fermé depuis plus de 6 ans pour des questions de sécurité pour ensuite profité d’importants travaux de rénovation.

Ce joyau, construit en 1927, reprendra vie lors d’une série de spectacles présentés par la troupe bien connue Québec Issime qui respecteront les mesures sanitaires en temps de pandémie.

La capacité de 475 sièges a été réduite à environ 100 places et oblige une distanciation de 1,5 m entre chaque bulle d’une même adresse.

À ces règles, s’ajoute le port du masque de procédure obligatoire tout au long de la représentation, ce qui restreint les organisateurs à devoir laisser, pour le moment, le service de bar fermé.

Malgré tout cela, il ne fait aucun doute pour l’équipe de Diffusion Saguenay que dès que les lumières s’éteindront, que la musique envahira l’espace et que les gens seront confortablement installés, la magie opérera.

« Après un parcours bien chaotique, je suis vraiment très fier de redonner ses lettres de noblesse au Théâtre Palace. Annoncer sa réouverture est pour moi une grande réalisation qui démontre que quand on croit à un projet, il faut être persévérant et ne pas lâcher, Le Palace en est l’exemple », lance avec émotion le président de de Diffision Saguenay, Phil Desgagné.

« C’est le début d’un temps nouveau comme dit la chanson… nous sommes heureux de faire partie de cette continuité. Le Palace est un peu notre maison, nos racines, et nous sommes très heureux de le voir à nouveau s’illuminer », énonce le producteur Robert Doré.

2 générations d'interprètes

Le spectacle, intitulé « 15 voix / Un piano », convie à célébrer la réouverture du Théâtre Palace.

Sur scène, deux générations d’interprètes seront réunies pour faire revivre une pléiade de morceaux issus du vaste répertoire des spectacles signés Québec Issime.

C’est donc au son de moments magiques puisés dans De Céline Dion à la Bolduc, Décembre, PARTY!, ExpressIo, Cowboys et Québec Issime chante Starmania que les murs de l’enceinte mythique entreront à nouveau en vibration avec le cœur des artistes et celui du public.

Distribution :

Les Sœurs Riverin : Caroline, Karine et Marie-Ève, les frères Doré : Sylvain et Pierre, Claudine Bourdages, Michaël Girard, David Leblanc, Alexandre Lapointe, Marc-André Fortin, Marilyn Potvin, Jason Hudon, Catherine Fillon, Emy Fournier et Katheryn Martin.

Accompagnés au piano de Pierre Doré.

« Je suis fier et ému de savoir le Théâtre Palace Arvida une fois de plus « sauvé des eaux ». Lorsque j’en avais fait l’acquisition en 1997, ce bijou de notre patrimoine architectural était voué à une démolition presque certaine. Merci à Diffusion Saguenay, à nos gouvernements et à la ville, d’avoir mis l’épaule à la roue et d’avoir mené à terme cet ambitieux projet de restauration », relate Pierre Doré, directeur artistique de Québec Issime.

À retenir : 

« 15 voix / Un piano » un spectacle signé Québec Issime

• Les 18-19-20 mars ainsi que les 25-26-27 mars

• Théâtre Palace, 19 h

• Coût des billets : 85 $ et 60,50 $

Les billets seront disponibles aux détenteurs de la carte Premières Loges jusqu’au vendredi 12 février 10 h ou le public pourra avoir accès à la vente.

Pour réservation : 418-698-4080 ou au diffusion.saguenay.ca

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Saguenay-Lac-Saint-Jean se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Saguenay-Lac-Saint-Jean collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.