Publicité

23 juin 2020 - 12:59

Après une fermeture forcée de 3 mois

Le Centre d’histoire Sir-William-Price rouvrira ses portes au public ce jeudi

Par Salle des nouvelles

Après une fermeture forcée de 3 mois, l’équipe du Centre d’histoire Sir-William-Price à Kénogami est prête à recevoir les visiteurs pour la saison estivale.

Le public est invité à découvrir ou à redécouvrir Kénogami, la toute première ville de compagnie du Saguenay.

Construite dès 1912 pour loger, nourrir et divertir les travailleurs de la Price Brothers Company et leurs familles, elle se caractérise par son style architectural néo-Tudor ainsi que par la distinction physique très nette entre les quartiers des ouvriers et des cadres.

Dès le 25 juin, l’exposition permanente œuvre sur papier ainsi que les parcours patrimoniaux guidés seront à nouveau accessibles aux publics.

Les heures d’ouverture sont le jeudi de 10h à 19h et du vendredi au dimanche de 10h à 17h.

« Notre horaire a été modifié en raison de la situation actuelle et des nouvelles conditions qui sont nécessaires pour opérer », affirme Mme Josée Bergeron, directrice générale de l’institution.

Tous les efforts ont été mis en place afin d’offrir une expérience muséale toujours aussi enrichissante, et ce, en toute sécurité.

« Bien entendu, les visiteurs doivent conserver une distance de 2 mètres en tout temps et l’hygiène des lieux prend une place prépondérante. De plus, nous avons des offres extérieures comme les parcours patrimoniaux guidés, qui s’appliquent très bien au contexte actuel et qui peuvent attirer les amateurs d’activités culturelles en plein air », indique Mme Bergeron.

L’été s’annonce prometteur pour Kénogami, car plusieurs parcs et placettes à proximité du Centre d’histoire, dont le parc Ball, ont été désignés par la Ville de Saguenay comme des lieux d’animation et de vie pour les citoyens.

D’autres activités visant à dynamiser le secteur, en collaboration avec la Corporation du centre-ville de Kénogami, seront  également dévoilées sous peu.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Saguenay-Lac-Saint-Jean se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Saguenay-Lac-Saint-Jean collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.