Publicité
6 mars 2020 - 08:59

Lou-Adriane Cassidy et Pierre Guitard amènent du sang neuf au Vieux Couvent

Par Salle des nouvelles

Ce soir, le Vieux Couvent de Saint-Prime aura la chance de recevoir deux jeunes artistes talentueux en formule Plateau double.

Lou-Adriane Cassidy et Pierre Guitard sont en train de se tailler une place de choix dans le coeur des mélomanes, et avec raison.

À cheval entre la chanson d’auteur et la lignée folk alternative actuelle, Lou-Adriane Cassidy se démarque par sa sobriété et sa justesse d’interprétation. Sa conscience aiguisée du texte et la richesse de son timbre de voix la distinguent des autres de sa génération, tout comme sa démarche, axée autant sur la composition et l’écriture que sur les collaborations. Elle avance toutefois une proposition accessible et bien de son temps.

La jeune auteure-compositrice-interprète propose un spectacle intime, mais vivant, tout en nuances, en émotions et en subtilités.

Pierre Guitard, lauréat du 1er prix au Festival international de la chanson de Granby en 2017, est une figure montante du courant acadien. Avec "Tuer la bête jusqu'à dimanche", l'auteur-compositeur-interprète présente un 1er album dont le son s’apparente au shoegaze pop, sous-genre alternatif et indie des années 80 proposant un mélange éthéré de guitares planantes avec beaucoup d’effets et de manipulations sonores.

Particulièrement inspiré par la perte, le départ et la fin, Pierre Guitard propose des mélodies simples et accrocheuses avec des textes qui racontent ses peurs, celle de devenir adulte, celle d’aimer, ou de se laisser aimer. 

De plus, comme le spectacle de ce soir est présenté en collaboration avec le restaurant La Faim de Loup de Roberval, les deux jeunes auteurs-compositeurs-interprètes y seront ce midi pour offrir une courte performance. Ne manquez pas cette chance d'assister à un charmant petit concert, tout en dégustant les plats savoureux préparés par Andréanne et son équipe.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Saguenay-Lac-Saint-Jean se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Saguenay-Lac-Saint-Jean collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.