Publicité
12 juillet 2019 - 08:59

Métbetcouan-Lac-à-la-Croix se transformera en galerie urbaine

Noir Sirène, une exposition grand format dans des lieux publiques

Par Salle des nouvelles

La Ville de Métabetchouan–Lac-à-la-Croix est fière d’inaugurer l’exposition photo extérieure Noir Sirène du photographe Simon Emond le mercredi 17 juillet prochain.

Ce projet, initié par le photographe, à pour mission d’animer les espaces publiques tout en contribuant au développement culturel de la ville.

Des œuvres grands formats seront installées à l’extérieur, à même le paysage, dans les secteurs de Métabetchouan et de Lac-à-la-Croix, faisant ainsi de la ville une galerie urbaine accessible à tous.

Cette exposition sera visible du 17 juillet au 31 octobre.

Originaire d’Hébertville, Simon Emond est un photographe autodidacte dont le travail se situe à mi-chemin entre l’art et le documentaire. Il a gagné le prix de la Fondation de l’Entrepreneurship du Québec en 2015, ce qui lui a permis de travailler en Norvège.

Avec l’exposition Noir Sirène, qui est tirée de ce projet en Europe, Simon a fait le pari d’éteindre ce qui fait la lumière dans une image touristique, développant ainsi un univers énigmatique qui tentera de faire voir ce qu’on ne voit peut-être plus.

Les images en noir et blanc laisseront le spectateur dans un questionnement face à l’exotisme de ces paysages scandinaves.

Toute personne étant touché de près ou de loin par l’art et la culture est invité au vernissage de cette exposition qui se déroulera le 17 juillet prochain au resto-bar le Rigolet dès 17 heures.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Saguenay-Lac-Saint-Jean se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Saguenay-Lac-Saint-Jean collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.