Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
10 novembre 2018 - 08:59

Manifeste de la jeune-fille, une pièce audacieuse à voir au Théâtre La Rubrique

Par Salle des nouvelles

Le Théâtre La Rubrique présente le samedi 17 novembre à 20 heures la pièce Manifeste de la jeune-fille.

Cette pièce déroutante et audacieuse bouscule nos idées et nos réflexes face à notre société de consommation.

Avec humour et autodérision, l’auteur, Olivier Choinière, met de l’avant avec intelligence et ruse tous les clichés sociaux de notre société.

Elle regroupe sur scène les comédiens Raymond Cloutier, Stéphane Crête, Muriel Dutil, Joanie Martel, Catherine Paquin-Béchard, Sébastien René et Isabelle Vincent.

Sept Jeunes-Filles paradent en toute légèreté, en toute insouciance. On s’informe des projets de l’une, on s’excite des récents achats de l’autre, on partage des histoires d’amour. Dans ce jeu du paraître, le moindre doute, le moindre inconfort les fait mourir. Mais la mort n’est qu’une bonne occasion de changer de garde-robe.

SYNOPSIS

Manifeste de la jeune-fille met en scène un modèle de consommateur idéal issu des magazines féminins : la Jeune-Fille. La Jeune-Fille n’a ni sexe ni âge. Elle est la figure de proue du capitalisme, dont elle prétend chercher une porte de sortie.

Avec cette pièce, Olivier Choinière s’attaque à tous ces discours qui voudraient se faire passer pour de vraies idées. L’auteur témoigne de son inquiétude devant une société où toute forme de discours, même la plus contestataire, se retrouve récupérée.

Billets en vente au 418 542-5521 et theatrelarubrique.com.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Saguenay-Lac-Saint-Jean se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Saguenay-Lac-Saint-Jean collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.