Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
6 septembre 2018 - 15:59

La vie littéraire, un texte audacieux de Mathieu Arsenault prend vie sur scène

Par Salle des nouvelles

Le Théâtre La Rubrique, en codiffusion avec le Côté-Cour, présente La vie littéraire, le 21 septembre à 20 heures au Côté-Cour.

Il s’agit d’une adaptation au théâtre du roman du même nom de Mathieu Arsenault, en collaboration avec Christian Lapointe et Simon Dumas. Ce spectacle est produit par Rhizome en partenariat avec Carte Blanche et la Maison de la littérature.

Sur la scène, sous un éclairage minimal, l’auteur livre seul avec son micro un monologue à la fois passionné, désespéré, drôle et tragique. Avec des allers-retours entre mise en jeu d’une figure fictionnelle, enquête sur l’écriture, conférence d’un auteur et performance scénique, Mathieu Arsenault parle de son temps par tous les moyens.

Assistez à la transformation d’un auteur qui, tel un acteur, s’approprie l’oralité de son texte dans un face à face entre le public et son personnage.

SYNOPSIS

Seul dans l’arène, Mathieu Arsenault performe un monologue ininterrompu. Avec son écriture comme seul dispositif scénique, il critique l’industrie culturelle, confronte le public à ses habitudes de consommation, mais dévoile aussi l’inquiétude qui se trouve derrière notre époque, celle d’être oublié, effacé.

Avec la complicité du metteur en scène Christian Lapointe, l’auteur vient maintenant se dévoiler à titre de performeur.

Les billets en vente au 418 542-5521 et theatrelarubrique.com ainsi qu’au 418 542-1376 et cotecour.ca.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Saguenay-Lac-Saint-Jean se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Saguenay-Lac-Saint-Jean collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.