Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
18 février 2013 - 10:42

Une nouvelle série pour Hervé Gagnon

Par Elizabeth Dupont

L’auteur Hervé Gagnon, saguenéen d’origine, vient de lancer le premier tome de sa toute nouvelle série Le glaive de dieu, qui ramène les lecteurs à l’époque de la fondation de Montréal. Après deux séries qui se sont vendues à des dizaines de milliers d’exemplaires au Québec et en Europe, M. Gagnon le rêve de tout auteur.

D’abord muséologue et historien de formation, il a décidé de se consacrer à l’écriture en 1999.

Passionné d’histoire, c’est à partir d’histoire un peu en marge des recherches officielles qu’il aime travailler ses romans.

« On ne peut pas vraiment dire que c’est du fantastique, mais je me base toujours sur des points historiques pour écrire mes livres », explique-t-il.

Cette fois-ci c’est l’histoire de la fondation de Montréal qui a inspiré l’auteur.

«Je me suis basé sur cette époque pour écrire un polar historique. Il y avait beaucoup de francs-maçons au Québec à ce moment, malgré ce que nous pourrions croire. J’ai associé mon personnage principal à une quête de ses origines qui fera un lien entre cette secte et la fondation de Montréal », explique-t-il.

Le premier tome, Vengeance, est le premier de deux romans. La suite devrait être lancée en mai prochain.

« Je n’aime pas les séries où l’on étire la sauce sur plusieurs tomes. Je me suis fixé un objectif de deux livres maximum. J’ai donc écrit une histoire qui se passe sur trois semaines et qui nous transporte un peu partout dans un seul et même lieu : Montréal ».

Une carrière bien lancée

Hervé Gagnon réside aujourd’hui à Montréal, où il arrive à vivre de sa plume ce qui, selon lui, est un exploit au Québec.

« Je remercie ma bonne étoile de me trouver où je suis à présent. Pour moi chaque lecteur qui achète mon roman est important et c’est pour cette raison que je prends toujours le temps de répondre à chacun d’entre eux. Cela les surprend parfois, mais pour moi c’est essentiel », explique-t-il.

M. Gagnon affirme qu’il tente sans cesse de se renouveler, justement pour ses lecteurs qui sont si précieux à ses yeux.

Ceux-ci se retrouvent aussi bien au Québec, que de l’autre côté de l’Atlantique puisque ses précédentes séries Damné et Le talisman de Nergal, ont fait fureur un peu partout en Europe.

« C’est tout à fait incroyable, de se retrouver dans le top 10 des critiques littéraires d’envergure et de me retrouver dans les meilleurs vendeurs », précise-t-il.

L’auteur affirme qu’il a encore des projets d’écriture sur la table et qu’il compte poursuivre dans la même veine.

Le premier tome de la série Le glaive de dieu est déjà arrivé sur les tablettes des libraires et le prochain suivra plus tard au printemps.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Saguenay-Lac-Saint-Jean se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Saguenay-Lac-Saint-Jean collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.