Publicité
16 février 2015 - 20:51 | Mis à jour : 21:01

REGARD dévoile sa programmation

Nancy Desgagné

Par Nancy Desgagné, Journaliste

À quelques semaines du lancement de la 19e édition, le festival REGARD sur le court métrage a dévoilé sa programmation qui comprend une sélection de plus de 200 films provenant de 32 pays. La programmation promet d’être enlevante, diversifiée et surprenante.

Les 200 films présentés sont répartis sur huit programmes réguliers, dix programmes thématiques et six événements cinématographiques. Le Festival présente également 72 films en compétition, 40 dans le volet international et 32 pour le volet national.

Plus de 20 films seront présentés en première mondiale, dont Bleu tonnerre de Jean-Marc E. Roy (avec Sandrine Brisson, Dany Placard et Isabelle Blais), La Pepperette de Jérôme Hoff, Jusqu’à plus soif de Jean-Sébastien Chartray et Saccage de Marianne Farley. Ce sera aussi la première de La femme qui a vu l’ours de Joannie Lafrenière, un portrait de Lucile Côté, une femme taxidermiste.

La programmation comprend également bon nombre d’incontournables de l’année. Parmi ceux-ci notons la comédie Imelda de Martin Villeneuve, dans laquelle le réalisateur joue le rôle de sa propre grand-mère. Ce film a remporté le Prix du meilleur court métrage québécois au Festival Images en vues 2014. Il y a également l’émouvant et poignant Prends-moi d’Anaïs Barbeau-Lavalette et André Turpin qui aborde la sexualité des personnes souffrant d’un handicap.

Un autre bijou qui a été présenté lors du visionnement de presse, Mynarski chute mortelle de Matthew Rankin, transporte le spectateur dans un univers original. Cette œuvre a remporté le Prix national des arts médiatiques en 2014. Sur le ciment de Robin Aubert et Hole de Martin Edraldin sont également très attendus.

La part belle aux acteurs

Cette année, REGARD a décidé de faire la part belle au travail des acteurs. Ainsi, le programme Rétrospective de REGARD s’attarde cette année sur le travail et le talent de l’acteur Martin Dubreuil, qui a participé à plus d’une soixantaine de courts métrages. Il commentera lui-même la projection de six films marquant son parcours cinématographique.

De même, la projection Focus soulignera l’apport indéniable des acteurs au cinéma par le biais de six courts métrages révélant différents enjeux du métier. De plus, la Causerie du Marché du court réunira cette année Guylaine Tremblay et Sandrine Bisson, deux comédiennes de talent.

Programmations thématiques

Une programmation thématique mettra en valeur six courts métrages brésiliens, Panorama : la reprise du cinéma brésilien. La projection sera suivie d’une rencontre avec les cinéastes Nara Normande, Fauston Da Silva et Bruno Jorge, accompagnés du directeur du Festival Curta Cinema de Rio de Janeiro, Ailton Franco Junior.

Côté international, REGARD a donné carte blanche au festival Show Me Shorts de Nouvelle-Zélande qui proposera une sélection originale de sept courts métrages néo-zélandais.

Les amateurs de danse seront comblés par le programme Films chorégraphiques qui explore les zones de communication entre la danse et le cinéma.

Soirée de chasse

En collaboration avec ChassoManiak et Hooké, REGARD présentera la soirée Films de chasse et pêche. Ce sera l’occasion pour les amateurs de cinéma d’explorer un nouveau genre et pour les adeptes de ce sport de découvrir le festival, si ce n’est déjà fait. L’activité aura lieu à la Brassette du Capitaine.

REGARD innove en proposant l’activité spéciale Cinéma en jeux, une projection commentée sur l’influence réciproque que le cinéma et le jeu vidéo ont l’un sur l’autre. Producteur chez Frima, Martin Brouard s’entretiendra sur le sujet.

Pour plus d’informations, rendez vous sur le site internet du festival.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Saguenay-Lac-Saint-Jean se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Saguenay-Lac-Saint-Jean collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.