Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Lettre ouverte

Pénurie de main-d’œuvre : les travailleurs expérimentés font partie de la solution

durée 11h00
8 juillet 2022

C’est un secret de polichinelle : avec l’accalmie pandémique, la situation de la main-d’œuvre au Québec s’est aggravée.

On sait depuis belle lurette que le phénomène du vieillissement de la population allait bientôt frapper, mais la reprise économique fulgurante et le retrait de la population active d’une force de travail importante ont accéléré le problème du manque de main-d’œuvre. La région n’y échappe pas, loin de là.

Chaque jour, nous recevons les témoignages et les appels à l’aide d’entrepreneurs ou gestionnaires de la région qui considèrent que cette problématique est prioritaire, vitale.

Pour bien mettre en perspective l’urgence de la situation, lors du dernier sondage annuel de la Chambre de commerce et d’industrie Saguenay-Le Fjord (CCISF) auprès de ses membres, 82% d’entre eux ont identifié la pénurie de main-d’œuvre comme étant un enjeu pour l’année à venir. Le deuxième enjeu le plus cité suivait avec 35%. C’est un écart gigantesque.

Les statistiques officielles confirment ce que le milieu des affaires ressent sur le terrain. Pour le mois de mai dernier, le taux de chômage au Saguenay-Lac-Saint-Jean était de 4%. Dans un contexte où le nombre de postes vacants est passé de 3140 en 2020 à 5660 récemment, il y a de quoi s’inquiéter pour notre vitalité économique !

Nous comprenons que la situation est un problème de société complexe et que les mesures à mettre en œuvre sont multiples. Il faudra accélérer nos actions sur plusieurs fronts : l’immigration, la mobilité de la main-d’œuvre, la formation et le développement des compétences.

La Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) a d’ailleurs très bien synthétisé les attentes des Chambres de commerce québécoises envers le prochain gouvernement. Parmi celles-ci, aucune des solutions mises en place jusqu’ici n’aurait un effet aussi rapide que de miser sur les travailleurs expérimentés.

Alors que les estimations nous indiquent clairement qu’en 2030, le quart des travailleurs seront âgés de plus de 65 ans. Dans ce contexte, il faut favoriser le maintien sur le marché du travail de ceux et celles qui le souhaitent tout en leur offrant les conditions favorables pour le faire.

Préserver l’expérience et le savoir de cette catégorie de travail présente une opportunité et une solution qui pourraient faire la différence et qui représentent selon nous, l’élément clé d’une stratégie gagnante pour la région.

Le gouvernement doit offrir à ces travailleurs la possibilité de participer au marché du travail avec flexibilité et en assouplissant certaines dispositions administratives et fiscales. La pénurie de main-d’œuvre ne se résorbera pas d’elle-même.

Des actions vigoureuses sont nécessaires et surtout, les effets doivent pouvoir être mesurables rapidement pour les entrepreneurs qui accusent le choc au quotidien.

Les travailleurs expérimentés font partie de la solution : au gouvernement de mettre en place les conditions gagnantes du recours à cette force de travail de qualité et nécessaire. La campagne électorale qui sera lancée sous peu sera l’occasion idéale pour les différents candidats du Saguenay- Lac-Saint-Jean de se positionner sur la question.

Nous les invitons dès maintenant à amorcer leur réflexion pour amener à la région des solutions rapides et pérennes.

Signataires:

Valérie Gilbert, présidente de la Chambre de commerce et d'industrie Saguenay-le-Fjord et directrice du développement organisationnel du Groupe Gilbert

Sandra Rossignol, VPE et directrice générale de la Chambre de commerce et d'industrie Saguenay-le Fjord

Vanessa Dubois, présidente de la Chambre de commerce et d'industrie du secteur Normandin

Maxime Néron, président de la Chambre de commerce Lac-Saint-Jean

Michel Lavoie, président de PCP Aluminium

Sophie Villeneuve, VP stratégie de Catapulte Bureau de communication

Luc Boivin, directeur général de la Fromagerie Boivin

Dave St-Laurent, directeur général de la Fromagerie St-Laurent

Frédéric Gagnon, président de Gagnon Frères

Stéphane Boivin, VP opérations et directeur général du Groupe Alfred Boivin

Evans Thibeault, président directeur général du Groupe LAR

Hugo Gilbert, président de Intercar

Véronique Perron, présidente de J.E.Perron

Carl Laberge, directeur général du Port Saguenay

Jean-Pierre Girard, directeur général de la Scierie Girard

Jean-François Garon, directeur Saguenay Lac-Saint-Jean de STANTEC

Richard Létourneau, président de La Charpenterie

Marie-Claude Paradis, vice-présidente ressources humaines de Nutrinor Coopérative

Kevin Larouche, associé directeur financier de Roland Marquis

Stéphane Lefebvre, vice-président-conseil Centre mondial de prestation de services de CGI

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


5 août 2022

Le taux de chômage à 4,1% au Québec en juillet

Le taux de chômage s’est maintenu à 4,9 % en juillet au Canada, ce qui correspond au creux historique enregistré en juin. Statistique Canada ajoute qu’au Québec, le taux de chômage du mois dernier a été mesuré à 4,1 %. À l’échelle du Canada, chez les personnes âgées de 25 à 54 ans, le taux de chômage s’est établi à 4 % le mois dernier et il a ...

5 août 2022

Ottawa contestera les tarifs douaniers américains sur le bois d’œuvre

L’imposition par Washington de droits compensateurs moins élevés que prévu sur les exportations de bois d’œuvre canadien ne contribue guère à apaiser le mécontentement d’Ottawa. La ministre fédérale du Commerce international, Mary Ng, a qualifié jeudi les plus récents tarifs douaniers américains imposés sur le bois d’oeuvre canadien de «sans ...

2 août 2022

L’attrait pour les substituts de viande dépend de son emballage, selon une étude

Est−on plus enclin à goûter à des produits végétariens si ceux−ci sont appelés différemment? Une étude de Concordia indique que oui. La présentation du produit peut faire toute la différence quand on souhaite percer chez les consommateurs qui mangent aussi de la viande, selon les données recueillies. En effet, les participants sondés à qui on ...