Publicité

14 janvier 2022 - 11:00

Ils accueillent aussi positivement le passeport vaccinal ciblé

Réouverture des commerces le dimanche : les chambres de commerce se disent soulagées

Jean-Francois Desbiens

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

Le Regroupement des chambres du commerce du Saguenay–Lac-Saint-Jean et la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) accueillent avec soulagement l’annonce de la fin de la fermeture obligatoire des commerces le dimanche et du couvre-feu, ainsi que l’exemption accordée aux épiceries, aux pharmacies et aux plus petits commerces concernant le passeport vaccinal.

« Les annonces d’hier envoient un signal important : le pic de la 5e vague est atteint et les mesures restrictives imposées aux commerces peuvent commencer à être levées. La fermeture obligatoire des commerces le dimanche n’était ni souhaitée, ni souhaitable. La dernière chose dont les entreprises ont besoin en ce moment, c’est de davantage de contraintes sur leurs opérations. Nous sommes donc satisfaits de voir cette mesure être abandonnée après seulement trois semaines », a affirmé Charles Milliard, président-directeur général de la FCCQ.

L’annonce de la fin du couvre-feu et du retour en classe des élèves à compter de lundi prochain permet aussi d’entrevoir un retour à un rythme de vie plus normal, ce qui est souhaitable tant pour le dynamisme économique que pour la réussite éducative, la conciliation famille-travail et la santé mentale, selon la FCCQ et le Regroupement.

« L’élargissement du passeport vaccinal à compter du 24 janvier constitue assurément un fardeau supplémentaire imposé aux commerces de plus de 1 500 m2. Ceci étant dit, le gouvernement a entendu notre message sur la difficulté d’application d’une telle mesure dans les petits commerces. L’exemption accordée aux épiceries et aux pharmacies est aussi la bienvenue », a souligné M. Milliard.

Prochaine étape

« La prochaine étape de l’assouplissement des mesures sanitaires devra être la réouverture des entreprises qui sont actuellement complètement fermées. Les salles à manger des restaurants, les salles de spectacle, les cinémas et les arénas, notamment, exigeaient déjà le passeport vaccinal et demeurent des lieux sécuritaires pour la clientèle. Il faut permettre aux dirigeants de ces établissements de prévoir leur réouverture et de les rassurer sur les événements prévus dans les prochaines semaines qui sont présentement menacés d’annulation ou de report », a demandé Sandra Rossignol, vice-présidente exécutive et directrice générale de la Chambre de commerce et d’industrie Saguenay-Le Fjord (CCISF) au nom du Regroupement.

« Nous sommes soulagés d’apprendre ces assouplissements qui nous laissent espérer un retour à la normale dans un futur plus ou moins proche. Les entreprises du Saguenay-Lac-Saint ont besoin de leurs travailleurs et de leurs clients pour reprendre la relance entamée avant l’apparition du variant Omicron », a conclu Mme Rossignol.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Saguenay-Lac-Saint-Jean se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Saguenay-Lac-Saint-Jean collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.