Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Parité avec le privé

La rémunération des employés de l’administration québécoise en retard sur les autres secteurs publics

durée 17h00
30 novembre 2021
durée

Temps de lecture   :  

1 minute

Par Salle des nouvelles

Durant l'année 2021, la rémunération totale des salariés de l’administration québécoise affiche un retard de 9,4 % par rapport à celle de l’ensemble des autres salariés québécois travaillant dans les entreprises et organisations de plus de 200 employés.

C'est ce qu'indiquent des données de l'Institut de la statistique du Québec.

En comparaison avec les autres secteurs publics (sociétés d’État, universités, municipalités, administration fédérale au Québec), les salariés de l’administration québécoise montrent un retard de rémunération globale de 27,5 %. 

Le calcul de la rémunération globale tient compte des salaires, des avantages sociaux et des heures de présence au travail. Entre 2020 et 2021, l’écart de rémunération globale est demeuré stable entre les salariés de l’administration québécoise et les autres salariés québécois. 

En analysant le salaire, on constate que l’administration québécoise présente une moyenne salariale inférieure à l’ensemble des autres salariés québécois (– 17,6 %) et du secteur privé (– 14,9 %) en 2021. 

Le retard est moins prononcé dans l’administration québécoise sur le plan de la rémunération globale (– 9,4 %) que sur celui du salaire (– 17,6 %) s’explique par une semaine normale de travail plus courte et un nombre de congés (vacances, congés de maladie, etc.) plus élevé dans le secteur en 2021.

En effet, dans l’administration québécoise (35,8 h), les salariés travaillent environ une heure et demie de moins que les autres salariés québécois (37,4 h). De plus, les congés (heures chômées payées) représentent plus de dépenses pour l’administration québécoise (15,7 % du salaire) que pour les employeurs des autres salariés québécois (14,6 %) et pour les employeurs du secteur privé (13,2 %).

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


30 juin 2022

Un commerce d’Alma prend de l’expansion à Saguenay

L’Air Bêtes, un centre de transformation de la viande situé à Alma, a ouvert une nouvelle succursale hier à Chicoutimi. Les Saguenéens peuvent maintenant se procurer à leur tour de la viande élevée en région à un seul et même endroit au 405 de la rue Racine Est. Le commerce est voisin de chez Bizz. Les aliments offerts proviennent entre ...

28 juin 2022

500 000 $ de Desjardins et Rio Tinto pour la transformation numérique des PME

Desjardins et Rio Tinto ont annoncé aujourd’hui qu’elles vont appuyer le COlab d’Alma en offrant une somme de 500 000 $ dans le cadre du projet « Plus Numérique » pour soutenir les PME. Ce financement permettra au centre d’innovation de mettre sur pied des parcours d’apprentissage en transformation numérique. Ces parcours fourniront un ...

28 juin 2022

Projet de centre de transbordement ferroviaire à Alma : une étude de marché en cours

La Corporation d'innovation et développement Alma - Lac-Saint-Jean-Est (CIDAL) a lancé dernièrement une étude de marché sur le projet de centre de transbordement ferroviaire à Alma évalué à plus de 5 millions de dollars. D’une durée de 16 semaines, l’étude permettra de valider les avantages et les limites d’un développement ferroviaire sur le ...