Publicité

7 octobre 2021 - 15:00

FOLKS vise la création de 60 à 70 emplois spécialisés

Un studio de création d’effets visuels pour le cinéma et la télévision s’installera à Saguenay

Jean-Francois Desbiens

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

FOLKS, un studio qui se spécialise dans la création d’effets visuels pour le cinéma, la télévision et la diffusion en continu va ouvrir un bureau à Saguenay.

Les cofondateurs, Sébastien Bergeron et Philippe Thibault, ont annoncé aujourd’hui que ce sera leur quatrième studio d’effets visuels. Le montant investi n’a cependant pas été révélé.

La conférence de presse officialisant ce choix a eu lieu en présence de la présidente de Promotion Saguenay et mairesse sortante Josée Néron, du directeur général de Promotion Saguenay Patrick Bérubé ainsi que du directeur général du Cégep de Jonquière Raynald Thibeault.

« Je suis originaire d’Alma, j’ai étudié en ATM à Jonquière et je suis ce matin spécialement fébrile à la perspective de réaliser ce rêve de voir FOLKS venir ouvrir un studio à Saguenay », a expliqué M. Bergeron, cofondateur et président de l’entreprise.

« Depuis longtemps, nous avions le désir de fonder un bureau dans la région. Aujourd’hui, les conditions idéales sont réunies, ce qui nous permettra d’offrir la possibilité d’évoluer dans cet univers tout en bénéficiant d’une qualité de vie régionale aux travailleurs et travailleuses du domaine des effets spéciaux. »

Forte croissance

Le nouvel emplacement permettra à l’entreprise de profiter de la forte croissance de la demande en effets visuels, rendue possible notamment par les grandes plateformes de diffusion en ligne qui produisent de plus en plus de contenu.

Sébastien Bergeron vise la création de 60 à 70 emplois spécialisés, ce qui mènera l’entreprise à plus de 360 artistes.

« Notre stratégie de recrutement vise à rapatrier des artistes en effets visuels dans la région et ainsi de créer de nouveaux emplois de qualité dans un secteur actuellement inexistant, ce qui viendra enrichir le secteur technologique de la région. Pour les travailleurs et travailleuses de notre industrie, la possibilité de s’établir à proximité du studio tout en ayant un pouvoir d’accès à la propriété, aux grands espaces et au plein air de la région, ce sera unique », a ajouté M. Bergeron.

« La venue du studio de FOLKS dans le quartier du numérique est une fierté pour la ville et pour la région, car elle démontre une fois de plus que nous avons le potentiel et les atouts nécessaires pour tirer notre épingle du jeu dans un secteur compétitif au niveau mondial, affirme Josée Néron. Le signal est clair : Saguenay est une ville de choix pour toutes les entreprises technologiques qui souhaitent offrir à leurs employés une qualité de vie exceptionnelle. »

Secteur en pleine ébulition

« La diversification de notre activité économique est une préoccupation constante, ajoute le directeur général de Promotion Saguenay Patrick Bérubé. C’est un immense plaisir d’accueillir une nouvelle industrie dans un secteur d’activité en plein développement dans la région, de surcroît une entreprise qui se spécialise dans les effets visuels, un secteur en pleine ébullition.»

« Le Cégep de Jonquière et les artisans de l’École supérieure en Art et technologie des médias du Cégep de Jonquière accueillent avec beaucoup d’enthousiasme l’arrivée de FOLKS qui, par sa venue, reconnaît notre expertise dans l’industrie, indique le directeur général du Cégep de Jonquière Raynald Thibeault. Ce studio permettra entre autres de créer de nouvelles perspectives pour nos diplômés, ici en région. Concrètement, le Cégep de Jonquière pourra fournir des stagiaires et des diplômés, réaliser des projets pédagogiques et même développer des formations sur mesure de courte durée pour des travailleurs qui souhaitent se réorienter ou se perfectionner dans le domaine, notamment grâce à l’attestation d’études collégiales en Artiste de composition d’effets visuels. »

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Saguenay-Lac-Saint-Jean se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Saguenay-Lac-Saint-Jean collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.