Publicité

20 juillet 2021 - 12:00

Les délais de vente chutent

Un marché immobilier en ébullition au Saguenay

Benjamin Richer

Par Benjamin Richer, Journaliste

Selon les plus récentes statistiques émises pour le marché immobilier résidentiel, établie d’après la base de données provinciale Centris des courtiers immobiliers, la région métropolitaine de recensement (RMR) de Saguenay connait une croissance soutenue de son activité dans le dernier trimestre.  

Un total de 513 ventes résidentielles a été conclu au deuxième trimestre de 2021 dans la RMR de Saguenay, ce qui représente une augmentation de 38 % par rapport à la même période en 2020. Il s’agit également d’un dixième trimestre de hausses supérieures à 10 % sur les douze derniers dans la région.

« En 12 mois, les conditions de marché sont passées d’équilibrées à fortement favorables aux vendeurs pour l’unifamiliale dans la région métropolitaine de Saguenay, et de favorables aux acheteurs à favorables aux vendeurs pour la copropriété et les plex, qui connaissent un vif engouement. Il en résulte une chute majeure des délais de vente sur ce marché », note Carlos Cordeiro, directeur général de la Chambre immobilière du Saguenay–Lac-Saint-Jean.

Ce délai était d’une moyenne 88 jours, ce qui est considérablement plus court qu’au deuxième trimestre de l’année dernière avec 163 jours. Il faut remonter à 2010 pour observer un délai de vente moyen aussi rapide dans la région.

Les unifamiliales ont la cote

« Dans ce contexte, la surchauffe du marché est bien établie dans la catégorie de l’unifamiliale, dans la majorité des secteurs, avec une accélération de la hausse des prix. La copropriété se positionne pour prendre le même chemin », ajoute M. Cordeiro.

Au total, 395 maisons unifamiliales ont changé de propriétaire, ce qui représente une croissance de 28 % par rapport à la période d’avril à juin 2020. Il s’agit d’une hausse de 7 % par rapport à la même période en 2019.

Du côté des copropriétés, 51 ventes ont été réalisées, contre 28 l’an dernier et 25 en 2019 pour le même trimestre.

Le marché des petits immeubles à revenus de deux à cinq logements (plex) a également affiché une excellente performance au deuxième trimestre, avec une hausse de 86 % des transactions, soit 67 ventes. Ce résultat représente une augmentation de 29 % avec 2019.

Augmentation du prix

Dans l’ensemble de la RMR du Saguenay, la moitié des unifamiliales se sont vendues à plus de 215 000 $, soit un prix médian de 13 % supérieur à celui du deuxième trimestre de 2020. Il s’agit d’un record historique pour ce segment.

Le prix médian des plex s’est quant à lui établi à 198 000 $, pour une hausse 6 % et celui des copropriétés s’est élevés à 173 000 $, une augmentation de 5 %.

Cela peut en partie s’expliquer par la baisse des inscriptions sur le marché. Elles ont diminué de 46 % pour atteindre 572 propriétés lors de cette période, ce qui a pu avantager les vendeurs.

Attention aux chiffres

Le contexte particulier du deuxième trimestre de 2020 doit cependant être considéré étant donné la chute d’activité substantielle observée sur le marché immobilier au début de la crise sanitaire.

Ainsi, en comparant le nombre de transactions réalisées dans la RMR de Saguenay de 2021 avec les données de 2019, il s’agit d’une hausse d’activité plus modeste de 15 %.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Saguenay-Lac-Saint-Jean se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Saguenay-Lac-Saint-Jean collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.