Publicité

23 février 2021 - 15:30

Un formulaire en ligne a été lancé pour les que les PME manifestent leur intérêt

La CCISF se mobilise pour appuyer la campagne de vaccination en entreprise

Jean-Francois Desbiens

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

La Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) et la Chambre de commerce et d’industrie Saguenay-Le Fjord (CCISF) ont annoncé aujourd’hui qu’elles feront le lien entre le gouvernement du Québec et les entreprises qui souhaitent accueillir des campagnes de vaccination.

Pour ce faire, elles lancent un formulaire en ligne pour que les entreprises intéressées puissent signifier leur intérêt, afin de permettre aux autorités gouvernementales d’identifier les meilleurs sites potentiels.

Le formulaire pour les entreprises est disponible ici.

Les informations seront transmises au ministère de la Santé et des Services sociaux qui fera la sélection et communiquera directement auprès des entreprises retenues.

Pour toutes questions sur la campagne de vaccination, les entreprises pourront également s’adresser à [email protected]

Plan de match détaillé

Depuis janvier, la FCCQ est en contact avec le gouvernement du Québec, notamment le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé. Elle lui a soumis un plan de match détaillé pour identifier les entreprises susceptibles de participer à la campagne de vaccination, afin de fournir au ministère l’information la plus claire et uniformisé possible.

« Nous croyons que les entreprises peuvent jouer un rôle majeur dans la vaccination, mais également notre réseau des chambres de commerce bien implanté dans leur milieu local, afin de faire le maillage entre les entreprises intéressées à accueillir des campagnes de vaccination, voire contribuer à l’effort collectif grâce à leurs effectifs », a déclaré Charles Milliard, président-directeur général de la FCCQ.

« Lorsque le gouvernement nous a approchés en janvier, nous l’avons assuré que nous allions mettre les bouchées doubles pour contribuer à l’effort public pour vacciner un maximum de Québécois. Nos 130 chambres de commerce et nos membres corporatifs permettent de rejoindre près de 50 000 entreprises, de toutes tailles et de différents secteurs d’activités. L’ensemble de notre réseau sera ainsi sollicité pour participer à cette campagne de vaccination partout au Québec, dans les milieux urbains comme dans les régions éloignées », a poursuivi M. Milliard.

Formation en vaccination

Un des défis pour le gouvernement sera d’identifier les entreprises avec des employés ayant une expérience pertinente reliée à la santé au sein du personnel de leur propre organisation, que ce soient des infirmiers, médecins, physiothérapeutes, pharmaciens, etc.

Ces personnes pourront obtenir la formation en vaccination et occuper le rôle de vacciner les employés et les membres de leur famille.

« Nous avons une position privilégiée auprès des entreprises de la région pour venir appuyer le gouvernement dans cette opération. La Chambre de commerce et d’industrie Saguenay-Le Fjord supporte cette initiative de la FCCQ et mettra à profit ses membres qui souhaitent se porter volontaire pour accueillir une campagne de vaccination », a ajouté Sandra Rossignol, vice-présidente exécutive et directrice générale de la CCISF.

« Avec leur ancrage dans leur milieu, l’implication des différentes chambres de commerce dans leur communauté aidera à faire le lien efficacement entre les entreprises et le gouvernement. Nous lancerons également une campagne sur les réseaux sociaux afin d’inciter le plus grand nombre possible d’entreprises à y participer. Cette opération est un véritable effort de guerre, et le secteur privé répondra présent à l’appel », a conclu Charles Milliard.

À lire aussi :

Début de la vaccination de masse dès ce jeudi

Consignes sanitaires dans les refuges : des motoneigistes rappelés à l’ordre

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Saguenay-Lac-Saint-Jean se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Saguenay-Lac-Saint-Jean collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.