Publicité

14 octobre 2020 - 10:54 | Mis à jour : 11:04

L’athlète abordera les thèmes du dépassement de soi, du courage et de la détermination

L’Aile jeunesse de la CCISF recevra la plongeuse Lysanne Richard pour lancer ses activités

Jean-Francois Desbiens

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

Le comité de l’Aile jeunesse de la Chambre de commerce et d’industrie Saguenay-Le Fjord (CCISF) vient d’annoncer que la plongeuse Lysanne Richard viendra s’adresser virtuellement aux jeunes de la région lors du lancement de leurs activités le 28 octobre prochain.

Cet événement sera le premier d’une série présentée par Bell Canada, en collaboration avec Desjardins.

La conférence permettra à la jeune athlète d’aborder les thèmes du dépassement de soi, du courage et de la détermination. Elle en profitera également pour souligner le lancement de sa biographie « Toujours plus haut ».

Les billets sont disponibles sur le site de la CCISF, au www.ccisf.ca.

« Malgré les difficultés que nous apporte la pandémie, le comité et les membres de la permanence ont l’intention d’user d’ingéniosité afin de vous offrir des événements variés et originaux. Je suis d’ailleurs très heureux de débuter notre saison avec la présentation d’une athlète professionnelle. Je crois qu’elle peut être un modèle d’inspiration pour les jeunes entrepreneurs et professionnels qui veulent débuter leur carrière », dit Simon Mc Nicoll, vice-président jeunesse de la CCISF.

Projets de l’Aile jeunesse

Outre ses activités, les membres du comité ont l’intention de poursuivre leur travail sur les différents axes qui composent l’Aile jeunesse. Ces derniers sont le réseautage, le maillage, d’abord entre les jeunes, puis entre les différentes générations, l’éducation sur l’économie et le positionnement de la jeunesse sur les différents projets.

Conséquemment, le comité déposera un mémoire dans le cadre du projet de GNL Québec.

« Je considère que c’est important que les jeunes s’impliquent et fassent entendre leurs voix dans des projets importants et porteurs pour la région. Bien souvent, nous avons des visions différentes qui permettent de voir les enjeux sous des angles nouveaux. L’avenir nous appartient, il est donc primordial d’y prendre part », déclare M. Mc Nicoll.

« La CCISF croit profondément en la relève et s’engage à donner une voix aux jeunes. Plusieurs des postes d’administrateurs sur le CA sont comblés par des moins de 35 ans, ce qui est une excellente nouvelle. La Chambre doit être propulsée par les jeunes et appuyée par les gens d’expérience », ajoute Sandra Rossignol, vice-présidente exécutive et directrice générale de la CCISF.

Composition du comité 

En plus du vice-président jeunesse, le comité est composé de deux représentants jeunesse élus lors de l’AGA et qui siègent également sur le conseil d’administration de la Chambre.

Cette année, c’est Yannick Harvey et Alexandre Simard qui occuperont ce rôle.

À ces trois membres s’ajoutent également sept autres jeunes professionnels qui viennent compléter le comité.

Voici la composition complète du nouveau comité de l’Aile jeunesse :

• Simon Mc Nicoll, Raymond Chabot Grant Thornton (vice-président jeunesse) ;

• Yannick Harvey-Tremblay, Nordia (représentant jeunesse sur le CA de la CCISF) ;

• Alexandre Simard, Les Maîtres d’Œuvre (représentant jeunesse sur le CA de la CCISF) ;

• François Cormier, Agence XP ;

• Maude Gauthier, BDC ;

• Virginie Boulianne, consultante en communication ;

• Émilie Veilleux, Émédic ;

• Frédéric Bergeron, Desjardins Capital ;

• Annik Lachance-Gravel, Lachance & Gravel ;

• Jonathan Thibault, OXIA Studio. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Saguenay-Lac-Saint-Jean se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Saguenay-Lac-Saint-Jean collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.