Publicité

3 septembre 2020 - 11:00

Un nouveau sondage indique que la relance est freinée actuellement

L’achat local, plus nécessaire que jamais pour les PME

Par Salle des nouvelles

La reprise des PME est actuellement freinée par une clientèle moins nombreuse qu'à l'habitude et par une baisse soutenue des dépenses de consommation, indique un nouveau sondage publié aujourd'hui par la Fédération canadienne de l'entreprise indépendante (FCEI).

Il révèle qu’au pays :

• 64 % des PME sont complètement ouvertes (comparativement à 66 % il y a deux semaines);

• 41 % utilisent leur capacité de main-d'œuvre normale (comparativement à 40 % il y a deux semaines);

• Seulement 27 % ont retrouvé leur niveau de ventes habituel (comparativement à 28 % il y a deux semaines).

« L'automne, c'est le retour en classe. On retrouve tous un peu notre routine. Espérons que ce sera également le cas pour les PME et qu'elles pourront voir leurs revenus augmenter. Mais il n'y a pas de recette miracle. Si on souhaite que ces entreprises surmontent cette période difficile, il faut leur offrir notre soutien au quotidien en choisissant l'achat local », explique François Vincent, vice-président Québec à la FCEI.

Ventes inférieures à la normale

À l'heure actuelle, la majorité des PME continuent de déclarer des ventes inférieures à la normale.

Elles font face à des défis multiples : on parle d'une clientèle moins nombreuse (58 %), de consommateurs qui dépensent moins en moyenne (48 %) et de défis opérationnels conséquents comme ceux occasionnés par les ventes en ligne impossibles ou limitées, par les expéditions compliquées ou par les chaînes d'approvisionnement interrompues (27 %).

Les restrictions gouvernementales (20 %) et la difficulté à obtenir toute la main d'œuvre nécessaire (18 %) expliquent aussi pourquoi les revenus sont plus bas qu'habituellement.

Élan supplémentaire

Cet automne, la FCEI donnera un élan supplémentaire à sa campagne #JechoisisPME, en proposant chaque semaine des défis à relever jusqu'au Samedi PME qui a lieu en octobre.

D'ailleurs, ce week-end, la FCEI encourage tous les consommateurs à utiliser le mot-clic #SoutenirLeLocal pour manifester leur appui sur Twitter à leurs petits commerces locaux préférés.

Les consommateurs peuvent aussi démontrer leur soutien en partageant la vidéo mise en ligne sur www.soutenonslachatlocal.ca.

Pour chaque utilisation du mot-clic ou chaque partage, la RBC allouera 5 cents à un fonds qui accordera aux PME une subvention pouvant aller jusqu'à 5 000 $ pour soutenir leur reprise.

« Cette semaine, le défi proposé pour aider nos PME préférées est très simple et ne demande qu'un peu de notre temps. Et si vous souhaitez en faire plus, vous pouvez souligner la longue fin de semaine en encourageant un de vos restaurants favoris. Ce sont des actions, comme celle-ci, qui pourront faire une différence pour cette industrie si durement touchée par la pandémie », conclut M. Vincent. Méthodologie

Les données présentées ici sont les résultats préliminaires d'un nouveau sondage en ligne de la FCEI, La COVID-19 et votre entreprise (20e édition), auquel 3 752 membres FCEI ont répondu depuis le 27 août 2020. À titre de comparaison, pour un échantillon probabiliste ayant un nombre égal de répondants, la marge d'erreur serait de plus ou moins 1,6 %, 19 fois sur 20.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Saguenay-Lac-Saint-Jean se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Saguenay-Lac-Saint-Jean collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.