Publicité

30 juin 2020 - 10:59

64 % des gens qui répartissent leur temps de travail dans la journée sont plus productifs

Par Salle des nouvelles

Pour de nombreux travailleurs, les horaires flexibles sont passés d'un avantage à une nécessité pendant la pandémie et une nouvelle recherche effectuée par le cabinet de recrutement mondial Robert Half indique qu'il s'agit d'une tendance positive.

Les trois quarts (75 %) des professionnels de bureau canadien interrogés ont affirmé que leur emploi leur permet d'avoir un horaire fractionné, ou la possibilité de diviser leur journée en périodes distinctes de travail et de temps personnels.

Parmi ces répondants, près des deux tiers (64 %) ont déclaré que cette organisation de l'horaire se traduit par une meilleure productivité.

« Les heures de travail optimales ne sont pas les mêmes pour tout le monde. Comme option offrant plus de souplesse, les arrangements de travail fractionné procurent aux entreprises un moyen très concret d'aider leur personnel à mieux concilier les exigences professionnelles et les engagements personnels, a souligné David King, président de district principal pour le Canada, chez Robert Half. En donnant aux employés la liberté de choisir le moment et l'endroit où travailler, les organisations peuvent permettre à leurs employés d'avoir une plus grande emprise sur leur temps, leur productivité et, en fin de compte, leur bonheur général. »

« Une communication continue et ouverte avec les travailleurs est essentielle pour les gestionnaires qui envisagent des modalités de travail souples, a ajouté M. King. En prenant le temps de comprendre les préférences des employés en matière de productivité et leurs besoins sur le plan des horaires, les employeurs peuvent intégrer des options qui font écho chez chacun, sans compromettre les priorités et les objectifs de l'entreprise. »

4 conseils

Robert Half offre quatre autres conseils pour gérer les horaires flexibles :

1. Coordonnez la couverture de l'équipe. Un membre de votre service devrait être disponible pendant les heures normales de travail pour répondre aux demandes.

2. Déterminez vos heures intenses. Quand atteignez-vous la productivité maximale : tôt le matin, en fin d'après-midi ou en soirée? Réservez des moments d'accalmie pour vous attaquer à des tâches hautement prioritaires lorsque vous avez tendance à trouver votre rythme.

3. Prévoyez de longues plages horaires. Passez d'une tâche à l'autre peut-être inefficace. Regroupez des activités qui nécessitent des efforts et des ressources semblables, ou bloquez des intervalles d'une heure, ou plus, pour les réaliser.

4. Établissez votre horaire et partagez votre calendrier. Assurez-vous que vos collègues savent quand vous êtes disponible pour les rencontrer et collaborer - et quand vous serez moins accessible ou hors ligne.

Ce sondage en ligne a été mis au point par Robert Half et mené par une firme de sondage indépendante du 14 au 19 mai.

Il regroupe les réponses de plus de 500 employés canadiens qui sont âgés de 18 ans ou plus qui travaillent habituellement dans des bureaux.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Saguenay-Lac-Saint-Jean se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Saguenay-Lac-Saint-Jean collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.