Publicité

5 avril 2020 - 14:10

PANDÉMIE- COVID-19

Le Québec à l’arrêt jusqu’au 4 mai minimum annonce François Legault

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Alors que le gouvernement du Québec annonçait la mise sur pause du Québec jusqu’au 13 avril prochain il y a quelques semaines, ce délai est maintenant rallongé. C’est ce qu’a confirmé le premier ministre du Québec, François Legault lors de son point de presse du dimanche 5 avril. C’est plutôt jusqu’au 4 mai prochain que la reprise des activités pourrait se faire, même si rien n’est certain.

Selon une étude récente menée par Google quant au respect des consignes de distanciation sociale émises par les autorités des 50 états des États-Unis et des 10 provinces et territoires du Québec, c’est le peuple québécois qui arrive au sommet du palmarès.

« Nous arrivons en première place, ce qui me rend très fier. Merci. Je suis convaincu que cette attitude collective sauvera des vies. Il ne faut pas lâcher. Continuez de suivre les règles. Nous ne sommes pas encore dans la phase critique de cette bataille. Selon nos projections, nous y serons dans quelques semaines », a précisé le premier ministre.

Il a aussi dressé le portait de la situation en dévoilant le bilan de la journée d’hier. Le voici:

  • 7944 cas confirmés;
  • 5252 hospitalisations, dont 154 sont aux soins intensifs;
  • 94 décès

Au niveau des équipements, M. Legault a confirmé que l’inventaire des masques N95 et des gants permettait d’affronter la crise pour les 13 prochains jours. Du côté des masques de procédures (chirurgicaux) et des blouses, des commandes sont attendues prochainement. Pour le moment, il reste des stocks pour la prochaine semaine, a précisé le premier ministre.

« Avec le ministre de l’Économie et de l’innovation, nous travaillons à créer des partenariats avec des entreprises d’ici pour avoir des blouses lavables par exemple. Il ne faut pas se le cacher: ces items seront de plus en plus difficiles à trouver au cours des prochaines semaines, car la crise est mondiale et tout le monde en cherche et en veut. Il faudra donc faire preuve de créativité », a-t-il lancé sur le sujet.

Préparer l’après-crise

Après avoir repoussé la date de la réouverture probable des commerces et entreprises non essentiels au 4 mai prochain, M. Legault a mentionné que son gouvernement travaille sur l’après-crise. « On souhaite se donner une marge de manoeuvre et être réaliste. Lorsque nous aurons passé le sommet de la courbe anticipée, nous pourrons parler de réouverture des commerces et entreprises. Mais ce n’est pas encore le cas pour le moment. Nous réfléchissons actuellement à une stratégie pour la reprise des activités commerciales », a-t-il admis.

Il a laissé entendre que celle-ci pourrait, par exemple, se faire en fonction du nombre de cas dans un secteur. « Nous pourrions donner le feu vert pour une réouverture des commerces dans un secteur X ou dans un autre. Ce sera à déterminer. »

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Saguenay-Lac-Saint-Jean se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Saguenay-Lac-Saint-Jean collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.