Publicité
3 décembre 2019 - 08:54 | Mis à jour : 09:00

Le CMAX et GNL Québec signent une entente de collaboration

Par Salle des nouvelles

Développement économique 02 (DE 02), qui regroupe les principaux intervenants économiques et politiques de la région, annonce la signature d’une entente de collaboration entre le Comité de maximisation des retombées économiques régionales (CMAX) et GNL Québec.

Le but de cette entente est de maximiser les retombées économiques de l’investissement projeté de 9 milliards de dollars.

Ce projet consiste en un complexe industriel de liquéfaction de gaz naturel sur le site industrialo-portuaire du Port de Saguenay dans le but d'exporter 11 millions de tonnes de gaz naturel liquéfié (GNL) par an. Le projet comprend des équipements de liquéfaction, d’entreposage ainsi que des infrastructures maritimes et devrait être opérationnel en 2025.

Rappelons que le projet Énergie Saguenay générera selon son promoteur des retombées directes de plus de 600 M$ à chaque année pendant les 4 ans de construction et de 807 M$ par année pendant les opérations du complexe, et ce, uniquement pour la région et le Québec.

Concrètement, l’entente intervenue entre GNL Québec et le CMAX créera des conditions optimales pour faciliter et prioriser l’obtention de contrats par des entreprises de la région. À cette fin, GNL Québec dressera et gardera notamment à jour une liste de contrats ou de besoins potentiels en biens et services, pour tous les stades du projet.

Elle fera également connaître ses besoins en matière de main-d’œuvre et de formation afin de garder le milieu régional informé et en mesure de prévoir et de s’adapter harmonieusement et à l’avance aux différentes situations et demandes potentielles.

Le président du CMAX et préfet de la MRC Lac-Saint-Jean Est, André Paradis, mentionne que cette entente établit les termes d’une collaboration entre les parties afin d’arrimer les besoins de GNL Québec et l’expertise des entreprises régionales. Il précise que le rôle du CMAX sera de travailler avec la communauté d’affaires pour faire connaître le potentiel entrepreneurial régional, faciliter l’arrimage entre l’offre et la demande de main-d’œuvre en plus d’assurer les retombées économiques à long terme des opérations de l’entreprise.

La mairesse de Saguenay, Josée Néron, se réjouit de l’ouverture des dirigeants de GNL Québec à travailler en étroite collaboration avec la région.

« Nous considérons que les promoteurs de grands projets, dont GNL Québec, ont un devoir d’engagement envers les retombées économiques régionales, car ce type d’entente a des effets concrets et importants pour les entrepreneurs locaux et régionaux ».

« Pour GNL Québec, ce partenariat avec la région est gagnant à tous les points de vue. Il s’inscrit directement dans notre volonté de collaborer avec les entreprises d’ici, dans notre milieu et dans notre région, afin que les retombées économiques, sociales et environnementales du projet Énergie Saguenay profitent d’abord au Saguenay–Lac-Saint-Jean, et pour que les entreprises et les travailleurs de notre région puissent développer des expertises et des compétences exportables à l’étranger au sein d’une nouvelle filière industrielle qui contribuera à la diversification de l’économie du Saguenay–Lac-Saint-Jean. Cette collaboration avec le CMAX permettra aussi plus facilement aux entreprises, aux fournisseurs et aux organismes de formation de main-d’œuvre de la région, de mieux se préparer et de s’ajuster à l’avance aux besoins potentiels qui seront générés par le projet », souligne Pat Fiore, président de GNL Québec.

Rappelonns que DE 02 est un organisme de développement économique qui regroupe les cinq MRC de la région afin d’initier et de piloter des projets structurants dont les enjeux dépassent les barrières territoriales de chacune des MRC.

En plus de coordonner le CMAX Retombées, DE 02 coordonne le CMAX Transport, est responsable de la mise à jour en continu de la Base de données des entreprises (BDE 02) et assure la gestion du Fonds régional de transformation de l’aluminium (FRTA-02) de Rio Tinto.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Saguenay-Lac-Saint-Jean se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Saguenay-Lac-Saint-Jean collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.