Publicité
20 septembre 2019 - 14:58

La nouvelle Clinique Courte Échelle ouvre ses portes

Par Salle des nouvelles

L’inauguration officielle de la Clinique Courte Échelle, située au 756 rue d’Alma à Chicoutimi, a eu lieu hier.

L’invitation à visiter la clinique et à en apprendre davantage sur les services a été lancée aux différents professionnels de la santé et médecins œuvrant auprès de la clientèle pédiatrique au Saguenay–Lac-Saint-Jean.

Les deux propriétaires de la clinique, Catherine Gobeil et Sophie-Krystale Dufour, ont également reçu leurs collègues, amis et famille afin de souligner l’ouverture de leur clinique.

La Clinique Courte Échelle est une nouvelle clinique de soins de santé spécialisée en pédiatrie. Les deux services offerts actuellement sont la physiothérapie pédiatrique et l’ergothérapie pédiatrique.

Il s’agit de la première clinique paramédicale au Saguenay–Lac-Saint-Jean à spécialiser ses services pour cette clientèle.

Ayant toutes les deux étudié et travaillé à l’extérieur de la région, les propriétaires croient qu’il était temps que la population du Saguenay–Lac-Saint-Jean puisse avoir accès à des soins privés spécialisés pour leurs enfants, tout comme c’est déjà disponible dans des cliniques semblables ailleurs au Québec.

Catherine Gobeil et Sophie-Krystale Dufour travaillent sur ce projet depuis plus d’un an.

L’aménagement de la clinique a été réfléchi pour répondre aux besoins des familles et pour que les enfants s’y sentent les bienvenus. Elles ont créé un environnement de thérapie stimulant et propice à l’acquisition d'habiletés par le jeu.

Dans leur processus de démarrage, les deux physiothérapeutes ont eu l’opportunité de recevoir l’encadrement du Centre d'entrepreneuriat et d'essaimage de l’UQAC (CEE-UQAC) et de leurs partenaires.

« Dès notre première rencontre, les membres du CEE-UQAC ont cru en notre projet et nous ont guidées vers les bonnes personnes aux bons moments, ce qui nous a grandement aidé ».

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Saguenay-Lac-Saint-Jean se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Saguenay-Lac-Saint-Jean collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.