Publicité
9 avril 2019 - 14:13

Un investissement de 1,5 M$ pour des infrastructures biologiques

Par Salle des nouvelles

Nutrinor coopérative et Sollio Agriculture inaugurent aujourd’hui les nouvelles infrastructures biologiques de la meunerie de Saint-Bruno, qui approvisionnera en moulée l’ensemble des producteurs biologiques du Québec, et celles du centre de grains de Nutrinor agriculture à Normandin, qui rendent possible la valorisation et le commerce des grains biologiques régionaux sur les marchés nationaux et internationaux.

Un projet d’envergure qui a nécessité des deux partenaires des investissements totalisant 1,5 M$.

Nutrinor coopérative et Sollio Agriculture, la Division agricole de La Coop fédérée, soulignent  l'addition de silos et d’une ligne de production adjacents à la meunerie conventionnelle située à Saint-Bruno. Cette nouvelle meunerie permettra notamment de produire de la moulée biologique pour l’ensemble des coopératives du réseau de La Coop fédérée.

« L’agriculture biologique est en nette croissance au Québec et nous sommes fiers de nous doter d’une infrastructure de pointe afin d’être à l’avant-plan de cette tendance lourde. Cette initiative nous permettra de maximiser les retombées économiques et ainsi maintenir une position enviable en production animale biologique à l’échelle provinciale », affirme Sébastien Léveillé, vice-président exécutif, Sollio Agriculture.

En parallèle, le centre de grains biologiques de Nutrinor agriculture, situé à Normandin, rend maintenant possible la valorisation des grains biologiques régionaux afin qu’ils se conforment aux normes élevées réservées à la consommation humaine. Ainsi, en plus de fournir à la meunerie des grains biologiques entrant dans la composition des moulées pour animaux, les marchés de grains de spécialité pour consommation humaine, en forte croissance, sont maintenant un débouché tangible pour les producteurs de grains biologiques régionaux.

« Les cultures biologiques sont un point fort de l’activité agricole au Saguenay—Lac-Saint-Jean. Ces projets s’inscrivent en cohérence avec la volonté de Nutrinor de doter la région d’une agriculture durable », précise Dominic Perron, président de Nutrinor coopérative.

« En effet, ces équipements améliorent la chaîne de valeur de nos productions. Le grain passera de la terre au centre de grains, à la meunerie, et retournera aux fermes biologiques afin d’alimenter, notamment, les troupeaux qui produisent notre lait nordique biologique », poursuit Dominique Tremblay, directeur principal du domaine agriculture chez Nutrinor.

Ces équipements, maintenant rodés, ont livré leurs premières commandes le mois dernier.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Saguenay-Lac-Saint-Jean se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Saguenay-Lac-Saint-Jean collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.