Publicité

29 octobre 2014 - 13:00 | Mis à jour : 15:34

Cynthia Tanguay a fondé Tutorat Saguenay

Nancy Desgagné

Par Nancy Desgagné, Journaliste

Toutes les réactions 2

Étant donné qu’elle ne trouvait pas d’emploi en enseignement au Saguenay, l’enseignante Cynthia Tanguay a décidé de fonder sa propre compagnie, Tutorat Saguenay. Après moins d’un an d’existence, Tutorat Saguenay emploie déjà quatre employés à temps partiel et une à plein temps.

Native de la Beauce, Cynthia Tanguay a complété un baccalauréat en enseignement préscolaire primaire à l’Université Laval. Elle a par la suite travaillé pendant deux ans dans une école francophone dans le sud de l’Ontario avec des élèves ayant des troubles d'apprentissage. Elle a complètement changé de clientèle ensuite en enseignant dans un milieu axé sur la performance au Collège Charlemagne à Montréal.

À l’été 2013, elle a suivi son conjoint au Saguenay. Elle a fait des démarches pour trouver un emploi, mais il n’y avait pas d’ouverture. Elle s’est donc inscrite à un certificat en anglais pour s’ouvrir des portes tout en affichant ses services de tutrice sur un site Internet.

« Même si je n’étais pas connue au Saguenay, j’ai reçu plusieurs appels. J’ai donc décidé de créer Tutorat Saguenay en janvier. En mars, après le deuxième bulletin scolaire, j’ai reçu une vague d’appels. J’avais environ 30 élèves par semaine. Je ne voulais pas refuser personne. En juin, je me suis dit que j’aurais besoin de quelqu’un pour m’aider à répondre à la demande croissante pour la prochaine année scolaire », raconte Cynthia Tanguay.

Perfectionniste et organisée, Mme Tanguay a pris l’été pour sélectionner les bons candidats. « Je voulais qu’ils aient une expérience significative en tutorat et qu’ils soient motivés. J’ai engagé seulement des enseignants diplômés même si j’ai eu beaucoup de candidatures de la part d’étudiants », mentionne-t-elle.

Elle a donc commencé cet automne avec une nouvelle équipe formée d’une enseignante en mathématiques et d’une orthopédagogue. En octobre, elle a également embauché une enseignante en adaptation scolaire qui détient une formation en orthopédagogie.

« Ça été difficile d’engager. J’avais peur pour ce que j’avais bâti, mais j’ai eu peur pour rien finalement. Je fais des suivis à tous les mois auprès des clients et je reçois de bons commentaires », avoue Cynthia Tanguay.

Tutorat Saguenay offre de l’enseignement dans toutes les matières et des évaluations pour les parents qui souhaitent savoir précisément où leur enfant est rendu dans ses apprentissages. Les cours peuvent se donner au bureau à Saint-Honoré ou à domicile moyennant un tarif selon la distance.

Nouveau service

Depuis cet automne, Tutorat Saguenay est maintenant présent à l’école Apostolique et au Séminaire de Chicoutimi. « À l’école Apostolique, l’enseignant reprend les notions de la semaine avec un petit groupe d’élèves et les aide dans leurs devoirs. C’est vraiment apprécié, ça évite le côté émotif des devoirs entre parents et enfants. Quand c’est un étranger, l’enfant fait moins de crise », dit-elle.

L’entente avec le Séminaire comprend le prêt de locaux pour que Tutorat Saguenay puisse donner son enseignement après les heures de cours.

Projets d’avenir

Dans un an, Cynthia Tanguay aimerait que Tutorat Saguenay soit connu et reconnu des directions d’écoles dans la région. Dans un horizon de cinq ans, elle souhaite avoir une plus grande équipe et offrir des services variés. « Je souhaite que Tutorat Saguenay devienne une référence pour les directions d’école autant que pour le grand public », conclut-elle.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Saguenay-Lac-Saint-Jean se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Saguenay-Lac-Saint-Jean collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

2 réactions
  • Wow cyn

    Mik - 2014-12-16 15:33
  • Cynt....tu es la meilleure ;) Félicitation!

    Mick G - 2015-12-01 09:51