Publicité
24 avril 2015 - 12:00

Appel d’offres pour le transport médical adapté: les entreprises régionales obtiennent des contrats de 2,9 millions de dollars

Le CIUSSS accorde des contrats de services d’une valeur de 4 millions de dollars

Aline Honigmann

Par Aline Honigmann, Journaliste

Le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) du Saguenay–Lac-Saint-Jean vient d’octroyer des contrats totalisant quatre millions de dollars à six entreprises de transport médical adapté et de taxi adapté spécialisé, dont cinq de la région. 

Ces attributions de contrats découlent d’un processus d’appel d’offres public, mené et lancé régionalement le 28 janvier dernier, régi par la Loi sur les contrats des organismes publics et ses règlements.

En matière de transport médical adapté, les entreprises régionales ont décroché les contrats dans quatre territoires sur six, soit La Baie, Chicoutimi, Jonquière et Lac-Saint-Jean-Est. Les fournisseurs qui assureront les services aux usagers sont Intercar et Taxi adapté d’Alma.

Intercar succède ainsi à l’entreprise lévisienne Dessercom pour la portion du Saguenay. Dans les deux autres territoires, Domaine-du-Roy et Maria-Chapdelaine, Dessercom a été le plus bas soumissionnaire, devançant respectivement Autobus Néron et Transport spécialisé Saguenay–Lac-Saint-Jean.

Quant au transport en taxi adapté spécialisé, les fournisseurs régionaux ont remporté les appels d’offres dans tous les territoires. Il s’agit de Taxi 2151 (La Baie, Chicoutimi), Intercar (Jonquière), Taxi adapté d’Alma (Lac-Saint-Jean-Est), Autobus Néron (Domaine-du-Roy) et Transport spécialisé Saguenay–Lac-Saint-Jean (Maria-Chapdelaine).

D’une durée variant de quatre à cinq ans, les contrats de services débuteront le 1er mai 2015 dans les territoires du Saguenay et en 2016 au Lac-Saint-Jean. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Saguenay-Lac-Saint-Jean se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Saguenay-Lac-Saint-Jean collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.