Publicité

23 octobre 2021 - 06:00

Pour reconnaître le travail effectué lors du tragique événement

Noyade de 6 motoneigistes dans le lac Saint-Jean : le Consulat de France en visite à Alma

Jean-Francois Desbiens

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

La Sûreté du Québec du poste de la MRC Lac-Saint-Jean-Est a reçu jeudi des membres du Consulat de France qui désiraient reconnaître le travail effectué lors du tragique événement ayant coûté la vie à six motoneigistes sur le lac Saint-Jean, dont cinq d'origine française, en janvier 2020.

La Ville d’Alma précise que sa page Facebook qu’ils ont visité la caserne Antoine-Lavoie afin de rencontrer les pompiers et de voir les équipements utilisés lors de cette tragédie.

Rappelons que lors d’une randonnée, les cinq premiers motoneigistes français qui suivaient le guide avaient sombré dans une première ouverture formée dans la glace. Constatant dans son rétroviseur qu'il ne voyait plus les lumières des motoneiges qui devaient le suivre, le guide avait fait demi-tour à la recherche des membres du groupe pour ensuite tomber à son tour dans les eaux.

Les cinq motoneigistes français, soit Gilles Claude, Julien Benoit, Yann Thiery, Arnaud Antoine et Jean-René Dumoulin, ainsi que leur guide, Benoit Lespérance, sont finalement décédés par noyade.

Il a fallu plusieurs jours et des moyens considérables avant de les retrouver.

Rappelons que de son côté, la coroner Jessica Tremblay a dernièrement dévoilé son rapport sur cette tragédie, en formulant des recommandations.

Décès de 6 motoneigistes au Lac-Saint-Jean : la coroner Jessica Tremblay dévoile son rapport 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Saguenay-Lac-Saint-Jean se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Saguenay-Lac-Saint-Jean collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.