Publicité

23 septembre 2021 - 15:00

Pour stabiliser le réseau

Québec offre 1 milliard de dollars en primes monétaires dans le réseau de la santé

Marie-Claude Pilon

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

D’importantes primes monétaires seront offertes aux infirmières auxiliaires, infirmières, inhalothérapeutes et perfusionnistes cliniques qui oeuvrent dans le réseau de la santé afin de stabiliser le manque d'effectifs. Au total, c’est une somme de 1 milliard qui est mise sur la table pour ces professionnels de la santé pour la prochaine année.

C’est ce qu’a annoncé le premier ministre du Québec, François Legault, à 13 h cet après-midi, aux côtés du ministre de la Santé et des services sociaux, Christian Dubé et de la présidente du Conseil du Trésor, Sonia Lebel.

« On ne propose rien de moins qu’une petite révolution dans la gestion du réseau de la santé. Nous avons un réseau dysfonctionnel depuis plusieurs années. En ce moment, 40% des infirmières qui travaillent dans le domaine de la santé le font à temps partiel. Cela a donc résulté en deux problèmes: l’explosion du temps supplémentaire obligatoire et le recours à des agences de placement privées. Il fallait donc pallier à ces problématiques », explique M. Legault.

Notons que ces incitatifs financiers seront offerts en attendant l’entrée en vigueur des conventions collectives,  signées plus tôt en 2021, avec les différents syndicats du milieu de la santé.

Entre 15 000$ et 18 000 $ de bonis par personne
Quatre types de primes seront offertes aux travailleurs des secteurs nommés précédemment dès la signature de leur contrat de travail à temps plein. Le tiers du montant leur sera alors versé alors que le reste, soit les deux tiers, leur sera remis le 31 octobre 2022.

Voici les primes annoncées par le gouvernement provincial:

  1. Pour les personnes qui sont restées dans le réseau et qui travaillent à temps plein, un boni de 15 000$ sera offert;
  2. Pour les personnes actuellement à temps partiel qui s’engagent à passer à temps plein pour la prochaine année, elles recevront une prime de 15 000$;
  3. Pour celles qui ont quitté pour une retraite ou vers le secteur privé et qui acceptent de revenir à temps plein, elles recevront 12 000$;
  4. Enfin, des bonis sont aussi prévus pour les travailleurs de cinq régions du Québec, soit l’Outaouais, l’Abitibi-Témiscamingue, la Côte-Nord, le Nord-du-Québec et la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine. Les personnes déjà en poste à temps plein dans ces régions auront 18 000$ de plus dans leurs poches alors que celles qui acceptent de revenir à temps plein auront droit à un bonus de 15 000$.

Avec cette annonce, le gouvernement de François Legault veut recruter entre 4 000 et 5 000 infirmières cet automne. À court terme, on veut augmenter rapidement le nombre de travailleurs à temps plein dans le réseau de la santé.

En parallèle à cette annonce, Québec va aussi embaucher 3 000 adjoints administratifs pour épauler les infirmières dans le remplissage de paperasse.

Par cette annonce, Christian Dubé a indiqué vouloir redonner aux Québécois un système de santé qui les rend fiers.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Saguenay-Lac-Saint-Jean se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Saguenay-Lac-Saint-Jean collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.