Publicité

17 septembre 2021 - 17:23

Il est ambassadeur officiel d’A3 Surfaces et 11e raquette au monde

Félix Auger-Aliassime participe à l’inauguration de l’usine A3 Surfaces à Saguenay

Jean-Francois Desbiens

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

Située dans le Parc industriel du Haut-Saguenay, à Saguenay, la nouvelle usine de l’entreprise A3 Surfaces reconnue pour sa technologie d’aluminium anodisé antimicrobien, a été inaugurée aujourd’hui, en présence de Félix Auger-Aliassime, ambassadeur officiel d’A3 Surfaces et 11e raquette au monde.

Ces nouvelles installations marquent un moment charnière pour A3 Surfaces (A3S) qui dispose désormais des installations et d’une chaîne d’anodisation pour fabriquer des produits de haute qualité.

Pour l’entreprise, il s’agit d’un point tournant vers la commercialisation à l’échelle internationale.

Soulignons d’ailleurs qu’A3 Surfaces a connu d’importantes percées dans les pays de l’Union européenne au cours des derniers mois et que plusieurs opportunités progressent.

Dotée d’équipement à la fine pointe de la technologie, l’usine d’A3 Surfaces a un potentiel de générer des retombées économiques estimées à plus de 100 millions de dollars par année.

Sa chaîne d’anodisation, d’une longueur de 150 pieds, peut traiter jusqu’à 5 000 décimètres carrés (dm2 ) d’aluminium à l’heure, ce qui équivaut à 625 produits de taille moyenne. Annuellement, ce sont quelque 30 millions de décimètres carrés (dm2 ) d’aluminium qui seront traités à l’usine de Saguenay.

Une usine à l’avant-garde

Outre la chaîne d’anodisation, plusieurs technologies d’avant-garde ont été développées pour l’usine d’A3 Surfaces. Entre autres, cette dernière est équipée d’un robot graveur au laser permettant d’assurer la traçabilité des produits.

Des systèmes et technologies de pointe, développés grâce à la collaboration de Rio Tinto, permettront aussi de réduire l’empreinte environnementale de l’usine. Celle-ci est notamment dotée d’un système de récupération de la chaleur et des équipements sophistiqués assurent le nettoyage de l’air utilisé par le procédé.

De plus, le traitement des eaux est effectué sur place avec les meilleurs équipements disponibles sur le marché. En somme, tout a été mis en place pour accroître significativement la production de l’entreprise ainsi que son développement.

Grâce au traitement de surface biocide autodésinfectant et à son usine de grande capacité, A3 Surfaces se positionne maintenant pour s’imposer comme un chef de file mondial en matière de technologie apte à freiner la transmission de bactéries et de virus.

« A3 Surfaces nous montre encore aujourd’hui qu’elle est une société inspirante et innovatrice au Québec, affirme Félix Auger-Aliassime. L’entreprise et toute leur équipe franchissent un jalon majeur de leur développement et c’est pourquoi être présent à l’inauguration de leur toute nouvelle usine est un honneur pour moi. C’est avec fierté que je continue non seulement d’arborer le logo de ce fleuron québécois lors de mes matchs, mais également de les soutenir dans leur croissance à l’international. Ils ont un brillant avenir devant eux. »

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Saguenay-Lac-Saint-Jean se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Saguenay-Lac-Saint-Jean collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.