Publicité

14 septembre 2021 - 14:11 | Mis à jour : 14:16

Sécurité en transport scolaire

Opération Piedbus : 40 constats d’infraction émis par les policiers de Saguenay

Jean-Francois Desbiens

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

Pas moins de 40 constats d’infraction ont été émis par les policiers de Saguenay qui ont tenu une importante campagne de sécurité en transport scolaire sur le territoire du 23 août au 10 septembre.

Cette campagne avait pour objectif d’attirer l’attention des usagers de la route sur l’importance de demeurer attentifs à la signalisation et aux arrêts fréquents des autobus scolaires, afin de minimiser les risques d’accidents impliquant des écoliers.

Lors de ces opérations, les patrouilleurs en fonction ont effectué des vérifications en regard du respect :

• De la vitesse et des arrêts obligatoires dans les zones scolaires;

• Des traverses d’écoliers;

• Des signaux des brigadiers scolaires;

• Des croisements et des dépassements d’autobus scolaires sur feux intermittents.

En tout, 60 opérations de surveillance ont été menées et outre les constats, 4 avertissements ont été émis.

Les policiers rappellent que des opérations de surveillance sporadique auront lieu tout au long de l’année scolaire.

Ils rappellent également que dépasser ou croiser un autobus ou minibus scolaire dont les feux rouges intermittents sont en marche ou lorsqu’il fait usage de son signal d’arrêt obligatoire, entraîne l’accumulation de neuf (9) points d’inaptitude, ainsi qu’une amende de 200$ + les frais.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Saguenay-Lac-Saint-Jean se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Saguenay-Lac-Saint-Jean collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.