Publicité

3 août 2021 - 15:13 | Mis à jour : 15:16

Il a été en poste durant près de 20 ans à l’angle Auger et Martel

Un mémorial pour rendre hommage au brigadier Martin Parent à Alma

Jean-Francois Desbiens

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

Un mémorial a été érigé près de l’école Saint-Pierre à Alma pour rendre hommage au brigadier Martin Parent dans le secteur où il a accompagné des centaines d’enfants durant près de 20 ans.

L’homme, qui a guidé des élèves au coin du boulevard Auger et de l’avenue Martel beau temps, mauvais temps, du 29 août 2002 au 23 juin dernier, s’est éteint subitement et il était très apprécié dans sa communauté.

Une vague de sympathie a déferlé sur les réseaux sociaux, ainsi que des témoignages.

Isabelle Néron a notamment écrit sur la page Facebook de l’École Saint-Pierre que c’est avec une grande tristesse que la communauté a appris le décès de son brigadier.

« M. Parent s’est occupé de la sécurité de nos piétons durant 19 ans, souligne Mme Néron. Il disait que les enfants étaient vrais et qu’ils lui apportaient bonheur et énergie. Il ne manquait jamais de saluer les membres du personnel qui circulaient par cette intersection ou de piquer un brin de jasette. En juin dernier, les soucis de santé étaient devenus plus importants. Il a tenu à accompagner les enfants jusqu’au 23 juin et leur souhaiter de bonnes vacances. C’était sa dernière brigade. Merci de tout cœur M. le brigadier pour votre dévouement et pour l’amour que vous aviez envers les enfants. Reposez en paix. »

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Saguenay-Lac-Saint-Jean se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Saguenay-Lac-Saint-Jean collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.