Publicité

15 juillet 2021 - 16:00

Les navires pourront de nouveau circuler sur les eaux canadiennes

Les bateaux de croisières de retour à La Baie en 2022

Jean-Francois Desbiens

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

Les navires de croisières devraient être de retour à La Baie l’an prochain.

Le ministre des Transports, Omar Alghabra, a annoncé aujourd’hui qu'à compter du 1er novembre, l'interdiction de la circulation des navires de croisière dans les eaux canadiennes ne serait plus en vigueur si les exploitants sont en mesure de se conformer entièrement aux exigences en matière de santé publique.

Au fil des perspectives d'atténuation de la pandémie de COVID-19, le Canada pourra donc connaître une saison des croisières en 2022.

Ottawa signale que l'industrie des croisières, qui apporte 4 milliards de dollars par an à l'économie canadienne et crée environ 30 000 emplois directs et indirects, représente un pan important du secteur du tourisme intérieur.

Transports Canada continuera toutefois à collaborer avec l'Agence de la santé publique du Canada, d'autres ordres de gouvernement, le gouvernement des États-Unis, les intervenants du secteur du transport, les peuples autochtones et les communautés de l'Arctique pour veiller à la sécurité des Canadiens et à ce que le réseau de transport du Canada demeure sûre et sécuritaire.

« Alors que les Canadiens ont rempli leur rôle dans la réduction de la propagation de la COVID-19, notre gouvernement continue à travailler fort pour relancer notre économie et rebâtir en mieux, affirme le ministre Omar Alghabra. Nous accueillerons les navires de croisière, qui représentent une partie importante de notre secteur touristique, dans les eaux canadiennes à la saison 2022. »

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Saguenay-Lac-Saint-Jean se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Saguenay-Lac-Saint-Jean collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.