Publicité

9 juillet 2021 - 15:09

20 projets d’infrastructure seront entrepris

19 M$ pour moderniser des établissements de santé, de services sociaux et d'enseignement postsecondaire

Jean-Francois Desbiens

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

Ottawa et Québec ont fourni plus de détails aujourd’hui sur 20 projets d'infrastructure qui visent à maintenir en bon état, à mettre à niveau ou à moderniser des établissements de santé, de services sociaux et d'enseignement postsecondaire dans la région.

La ministre de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire, Marie-Claude Bibeau, et la ministre Andrée Laforest, ont confirmé l'octroi de 19 millions de dollars pour réaliser 20 projets d'infrastructure qui permettront de remédier aux besoins entraînés par la pandémie, d'apporter des améliorations à long terme aux infrastructures et d'améliorer les services offerts à la population tout en stimulant la relance économique.

Le gouvernement fédéral investit 13,7 millions de dollars dans ces projets, tandis que le gouvernement du Québec y contribue 5,3 millions de dollars.

L'annonce s'est fait au Collège d'Alma, qui recevra 727 585 $ afin d'effectuer la réparation des fenêtres de son pavillon principal et de sa marquise, de même que la réfection de ses entrées extérieures.

De son côté, le Cégep de St-Félicien recevra 700 000 $ afin d'effectuer la réfection du système de ventilation et de climatisation du Bloc D.

Trois autres institutions d'enseignement postsecondaire dans la région, dont l'UQAC, obtiendront également un financement pour maintenir leurs installations en état et en assurer la durabilité.

Il en va de même pour une douzaine d'établissements relevant du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux, qui pourront aussi mettre à niveau ou moderniser leurs installations.

Ces projets d'infrastructure sont possibles grâce au volet Résilience à la COVID-19 que le gouvernement fédéral a créé à même le Programme d'infrastructure Investir dans le Canada. Ce volet temporaire a pour but de faciliter le financement de projets permettant de soutenir les efforts en réponse à la pandémie.

Il prévoit une part de financement fédéral plus élevée que les autres volets du programme, un nombre accru de catégories admissibles, et un processus d'approbation du financement accéléré.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Saguenay-Lac-Saint-Jean se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Saguenay-Lac-Saint-Jean collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.