Publicité

8 juillet 2021 - 16:00

Leurs noms sont gravés dans la pierre pour ne jamais être oubliés

Un mémorial pour les 21 victimes de la COVID-19 au CHSLD de la Colline

Jean-Francois Desbiens

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

Un mémorial a été inauguré aujourd’hui au CHSLD de la Colline à Chicoutimi-Nord pour ne jamais oublier ses 21 résidents victimes de la COVID-19 durant la première vague de la pandémie.

C’est ce qu’a indiqué le CIUSSS du Saguenay-Lac-Saint-Jean sur sa page Facebook en rappelant le dur combat qu’avaient livré le personnel et les usagers en avril 2020.

Les équipes, ainsi que les résidents et leurs proches ont été durement touchés par cette situation, ajoute la direction régionale de la santé.

« Vingt et un résidents nous ont malheureusement quittés, ayant perdu ce combat contre la maladie, souligne le CIUSSS. Vingt et une personnes auxquelles nous étions attachés. Afin de pouvoir offrir un certain réconfort aux personnes touchées par le deuil d’un de leur proche, un mémorial a été inauguré. Sur ce mémorial sont gravés les noms des vingt et une personnes qui ont quitté leur famille trop rapidement. Ces familles, qui nous ont donné de l’énergie au cœur de la tempête avec leurs mots d’encouragement et de bienveillance sont invitées à venir s’y recueillir en souvenir de leur proche. »

À lire aussi:

Un passeport vaccinal au Québec dès le 1er septembre

Fini les 2 mètres de distanciation et les restrictions dans les commerces de détail à partir de lundi

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Saguenay-Lac-Saint-Jean se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Saguenay-Lac-Saint-Jean collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.