Publicité

6 juillet 2021 - 08:00

Le déluge du Saguenay : une tragédie humaine sera présenté le 17 juillet

Un documentaire sur le déluge du Saguenay à Historia avec Michel Barrette

Jean-Francois Desbiens

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

25 ans après les événements qui ont secoué les gens de la région et tout le Québec, Historia présentera le documentaire Le déluge du Saguenay : une tragédie humaine le 17 juillet prochain à 21 h.

Produit par Zone3 et réalisé par Pierre Gagnon, il mettra en vedette l’humoriste originaire du Saguenay-Lac-Saint-Jean Michel Barrette.

« Le déluge, c’est un événement qui a été marquant dans ma vie. J’en ai la chair de poule quand j’en parle. J’ai été touché de près, car c’est ma région, mais je l’ai été encore davantage 25 ans plus tard en allant à la rencontre des gens qui l’ont vécu, qui ont souffert et qui ont travaillé à la relève. C’est un drame humain, mais j’ai vu toute la résilience et la force d’un peuple. Lors du tournage du documentaire, j’ai aussi pu constater les cicatrices laissées par les inondations. Il y a des traces encore visibles même aujourd’hui », raconte Michel Barrette.

Le documentaire en résumé

Juillet 1996. Le Saguenay-Lac-Saint-Jean, la Côte-Nord et Charlevoix sont frappés par des inondations monstres qui détruisent barrages, routes, terres, commerces et maisons sur leur passage.

Bilan : 10 morts, 16 000 personnes évacuées, 50 villes et villages inondés et 1 milliard de dollars de dommages.

Vingt-cinq ans plus tard, Michel Barrette retourne dans sa région natale afin de se remémorer les circonstances et l’ampleur de la tragédie. Il recueille notamment le témoignage de ceux qui étaient au cœur du désastre : témoins, proches de victimes, sinistrés, militaires, secouristes, ingénieurs, politiciens et journalistes.

L’animateur visite aussi les lieux emblématiques, à commencer par la petite maison blanche, qui a su tenir tête au courant dévastateur.

D’une durée de 60 minutes, Le déluge du Saguenay : une tragédie humaine sera diffusé le samedi 17 juillet à 21 h, à Historia.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Saguenay-Lac-Saint-Jean se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Saguenay-Lac-Saint-Jean collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.