Publicité

2 juillet 2021 - 10:30

« Ça suffit le tournage en rond ! »

Sonia Côté ne siégera pas dans l’Observatoire sur l’Habitation à Saguenay

Jean-Francois Desbiens

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

Après avoir participé aux 5 rencontres tenues en 4 ans via le Comité d’accès à l’habitation de Saguenay mis en place par la mairesse de Saguenay Josée Néron pour connaître les besoins en matière de logement social, la coordonnatrice de Loge m’entraide Sonia Côté annonce qu’elle ne siégera pas à l’Observatoire sur l’habitation si elle devait y être invitée.

« La mairesse Néron veut réobserver quoi au juste ? Depuis 4 ans qu'elle analyse, observe, étudie les besoins en logement social à Saguenay pour finalement accoucher d’un Observatoire qui à son tour, va continuer d’analyser, observer et étudier. Ça suffit le tournage en rond. Pendant ce temps, les locataires appauvris de Saguenay, qui crient depuis des années leur urgent besoin d’obtenir un logement social, sont littéralement ignorés dans leur misère quotidienne », affirme Mme Côté.

La coordonnatrice de l’organisme fait notamment référence au projet de coopérative d’habitation La Solidarité réclamé depuis 8 ans et pour lequel 300 000 $ en dons ont été amassés sur les 925 000 $ nécessaires à cette naissance.

Loge m’entraide rappelle que depuis l'élection de la mairesse en 2017, aucune coopérative d’habitation ne s’est construite à Saguenay.

« Ce que les locataires appauvris ont besoin en matière de logement social à Saguenay, ce n’est pas d’une mairesse qui passe son temps en mode consultation et observation, mais en mode décision et action pour que des projets comme la coop d’habitation La Solidarité finissent par voir le jour », termine Sonia Côté.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Saguenay-Lac-Saint-Jean se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Saguenay-Lac-Saint-Jean collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.