Publicité

7 avril 2021 - 14:00

Il s’agit d’un partenariat entre Génome Québec et le CIUSSS

Luigi Bouchard nommé Directeur scientifique et du développement stratégique de la Biobanque

Jean-Francois Desbiens

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

Génome Québec et le CIUSSS de la région ont annoncé aujourd’hui la nomination du Professeur Luigi Bouchard à titre de Directeur scientifique et du développement stratégique de la Biobanque.

Biochimiste de formation, Luigi Bouchard est chercheur au CIUSSS du Saguenay–Lac-Saint-Jean depuis 2008, et professeur titulaire au Campus de Saguenay de la Faculté de médecine et des sciences de la santé de l’Université de Sherbrooke depuis 2010.

Pr Bouchard assume aussi les fonctions de chef du Service de biologie moléculaire et génétique du CIUSSS depuis 2008.

Sous son aile, de nouveaux services ont été mis en place, notamment le développement et la réalisation de tests de diagnostic et de dépistage génétique pour la population régionale, dont le dépistage de quatre maladies récessives, qui est maintenant disponible dans tout le Québec.

Il est également collaborateur régional de la nouvelle Biobanque québécoise de la COVID-19, une infrastructure qui vise à soutenir les efforts de recherche provinciaux, nationaux et internationaux en lien avec la prévention, le traitement et la gestion épidémiologique et populationnelle de la COVID-19.

« La Biobanque est une infrastructure d’appui à la recherche remarquable dont la pertinence nationale vient d’être réaffirmée par la pandémie de COVID-19. Pour le CIUSSS du Saguenay–Lac-Saint-Jean, c’est aussi un outil exceptionnel de valorisation et de développement de sa mission universitaire. C’est comme chercheur en génomique à Saguenay et avec un grand plaisir que je me joins donc à l’équipe de la Biobanque pour travailler à la poursuite de son essor », a précisé le professeur Luigi Bouchard.

Daniel Coderre, président-directeur général de Génome Québec, s’est dit ravi de la nomination de Luigi Bouchard.

« La région du Saguenay–Lac-Saint-Jean recense plusieurs réalisations concrètes, qui ont marqué l’histoire du développement de la génomique au Québec. À travers ce partenariat, Génome Québec souhaite renforcer sa présence dans la région et bâtir sur l’expertise reconnue et compétitive déjà en place. Nous plaçons toute notre confiance en Luigi pour la suite des choses. »

Expertise et compétences

Julie Labbé, présidente-directrice générale du CIUSSS du Saguenay–Lac-Saint-Jean, a tenu à souligner l’expertise et les compétences du professeur Bouchard.

« Par son expertise de haut niveau et sa connaissance approfondie du domaine de la génétique, Luigi contribuera à accroître le leadership et le rayonnement de la Biobanque. Nous sommes d’ailleurs très fiers d’accueillir en nos murs cette infrastructure indispensable pour soutenir la recherche médicale. »

Rappelons que la Biobanque, située au sein de l’Hôpital de Chicoutimi et de Jonquière, est une infrastructure de calibre mondial, à la fine pointe technologique, consacrée à la gestion d'échantillons biologiques et non biologiques, qui peuvent influencer la santé humaine ou interagir avec elle.

Projets d'envergure

La Biobanque permet notamment de soutenir des projets d'envergure tels que CARTaGENE, une cohorte populationnelle comptant plus de 43 000 participants, ainsi que la cohorte clinique Genizon, qui compte pour sa part 45 000 participants.

Depuis le début de la pandémie, on y entrepose des dizaines de milliers de prélèvements naso-pharyngés de personnes atteintes de la COVID-19, en provenance de toutes les régions du Québec.

La Biobanque offre aux partenaires, publics et privés, de Génome Québec et du CIUSSS des services d’experts en gestion d’échantillons et met à disposition des plateaux technologiques pour l’extraction, la conservation, la récupération et la gestion à long terme d’échantillons biologiques et non biologiques.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Saguenay-Lac-Saint-Jean se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Saguenay-Lac-Saint-Jean collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.