Publicité

6 avril 2021 - 16:00

Québec investira une somme supérieure à celle annoncée l’an dernier

230 M$ pour maintenir et développer les infrastructures de transport dans la région

Jean-Francois Desbiens

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

Québec investira 229 263 000 $ durant les deux prochaines années afin d'assurer le maintien et l'amélioration des infrastructures routières et aéroportuaires de la région.

Il s'agit d'une somme supérieure à celle annoncée l'an dernier, ont annoncé aujourd’hui le ministre des Transports Fançois Bonnardel et la ministre des Affaires municipales et de l'Habitation et responsable de la région, Andrée Laforest.

Dans le contexte de la pandémie de COVID-19, l'annonce d'aujourd'hui, combinée à celles faites dans toutes les régions du Québec, aura des retombées économiques et sociales significatives.

En effet, en contribuant au maintien de plus d'un demi-million d'emplois directs et indirects partout sur le territoire québécois, ces investissements publics généreront également des retombées économiques de plusieurs milliards de dollars chaque année, en plus d'assurer à la population des réseaux de transport sécuritaires et de qualité, souligne le gouvernement.

Les sommes investies se répartissent comme suit :

84 905 000 $ pour des chaussées en bon état;

66 871 000 $ pour des structures en bon état;

62 272 000 $ pour un réseau efficace et sécuritaire, notamment pour donner suite à des recommandations du Bureau du coroner;

15 215 000 $ pour des projets aéroportuaires.

• Parmi les projets annoncés, mentionnons :

la poursuite de la préparation en vue des travaux de construction de l'autoroute 70 entre Grande-Anse et La Baie;

l'ajout d'une voie auxiliaire et la correction de courbes du kilomètre 10 au kilomètre 13 sur la route 169, dans la réserve faunique des Laurentides;

la réfection de la piste 12-30 et d'autres surfaces secondaires à l'aéroport Saint-Honoré-Chicoutimi.

« À nouveau cette année, votre gouvernement démontre que d'investir massivement dans le maintien et l'amélioration de l'état des routes et des structures au Saguenay-Lac-Saint-Jean est une priorité, affirme M. Bonnardel. Nous souhaitons que la relance économique passe notamment par le secteur des transports, dont par la réalisation des nombreux projets dévoilés aujourd'hui. Grâce à l'implication soutenue de mes collègues députés, jamais un gouvernement n'aura autant investi dans la réfection des infrastructures de transport de votre région. »

« Je suis ravie d'annoncer cette excellente nouvelle avec mes collègues Nancy Guillemette, Éric Girard et François Tremblay, ajoute Mme Laforest. L'annonce d'aujourd'hui sera sans doute reçue comme une bouffée d'air frais par la population de la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean. Dans le contexte actuel, nous avons grandement besoin d'investissements pour maintenir et créer des emplois chez nous. De plus, la réalisation de ces projets améliorera concrètement notre qualité de vie en permettant des déplacements plus sécuritaires et plus efficaces sur l'ensemble de notre réseau. »

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Saguenay-Lac-Saint-Jean se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Saguenay-Lac-Saint-Jean collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.