Publicité

25 février 2021 - 16:59

Budget 2021 du gouvernement

Saguenay demande à Québec un signal fort pour la relance économique

Jean-Francois Desbiens

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

En raison de la pandémie qui sévit depuis maintenant un an et de tous les impacts négatifs qui en ont résulté, Saguenay a besoin d’un signal fort du gouvernement du Québec pour relancer son économie, estime la mairesse, Josée Néron.

Mme Néron a déposé sa liste de demandes auprès du gouvernement provincial en prévision du dépôt du prochain budget pour 2021-2022.

« Il nous faut un signal fort. Et des investissements dans le développement de la Zone industrialo-portuaire (ZIP) de Grande-Anse devraient être priorisés par le gouvernement, d’autant plus que la région est unanime sur l’importance de la Zone IP pour favoriser la relance de l’économie régionale », annonce Mme Néron.

D’autre part, la mairesse déplore le fait, qu’encore en 2021, que ce ne sont pas tous les citoyens qui ont un accès à Internet haute-vitesse. Et cette réalité s’est accentuée avec l’augmentation du télétravail. Il faut donc offrir cette opportunité aux citoyens de se brancher adéquatement partout.

Elle presse le gouvernement d’accélérer le règlement de ce dossier qui implique notamment le gouvernement fédéral et des fournisseurs privés.

Aide aux entreprises et aux commerces

La mairesse Josée Néron souhaite aussi davantage d’aide pour les entreprises et les commerces afin de favoriser une relance économique. Elle croit qu’un assouplissement dans les règles du Fonds région et ruralité (FRR) est essentiel pour le commerce au détail et pour les aider à prendre le virage numérique.

Saguenay demande également la mise en place d’un programme afin de soutenir la régionalisation de la main-d’œuvre dans le but de favoriser l’attractivité.

La mairesse note que la pandémie a fait en sorte que les régions sont devenues des endroits de prédilections pour les travailleurs des grands centres. Saguenay ne demande pas mieux que de recevoir ces travailleurs, mais cela fait en sorte que Québec doit mettre en place des mesures comme des crédits d’impôt, des programmes pour les travailleurs étrangers et déployer des emplois gouvernementaux vers les régions.

À ce titre, il faut rappeler l’engagement de la CAQ de ramener 5000 emplois gouvernementaux en région.

Investissements en infrastructure

Saguenay suggère que Québec poursuive les investissements dans les infrastructures, surtout qu’un besoin criant d’investissement dans le maintien des actifs se fait sentir, tant pour le réseau souterrain, les bâtiments et les infrastructures sportives.

« Et nous demandons des programmes accessibles et adaptés aux besoins actuels des municipalités », a conclu Mme Néron.

Le financement des corps policiers municipaux fait aussi l’objet de discussions avec Québec depuis un bon bout de temps. Les municipalités souhaitent rétablir l’équilibre du financement.

« Québec doit effectivement soutenir les municipalités qui ont leur propre corps policier, comme Saguenay. Il y a actuellement une iniquité dans le financement et on souhaite que Québec agisse en conséquence », ajoute la mairesse de Saguenay.

Celle-ci rappelle que les policiers font de plus en plus face à une hausse des cas de santé mentale et avec la crise liée à la COVID-19, cela a des répercussions sur les patrouilleurs.

Et finalement, la mairesse suggère que Québec bonifie le crédit d’impôt pour les productions cinématographiques tournées en région, afin d’inciter les producteurs à se rendre dans les régions. Ça permettrait de supporter cette industrie en émergence dans la région et de compenser les coûts reliés à l’éloignement. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Saguenay-Lac-Saint-Jean se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Saguenay-Lac-Saint-Jean collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.