Publicité

16 février 2021 - 15:27 | Mis à jour : 15:37

Il y aura des chantiers dans tous les arrondissements ce printemps

10,5 M$ pour refaire 8 km d’infrastructures souterraines à Saguenay

Jean-Francois Desbiens

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

Après avoir repris le dessus sur l’état de ses routes selon elle, la Ville de Saguenay mettra l’emphase ce printemps sur le maintien de ses actifs, en particulier sur les infrastructures souterraines.

Les élus ont adopté un budget de 10,5 M$ (financement de Saguenay et de subventions gouvernementales) pour la réfection de huit kilomètres d’égout pluvial, d’égout sanitaire et d’aqueduc.

« Les endroits qui ont été ciblés par notre service du Génie ont été étudiés et analysés. Là où il y aura des travaux, c’est que les infrastructures souterraines sont rendues en fin de vie et que nous devons absolument changer les conduites afin d’assurer la qualité et la tranquillité des citoyens pour les 100 prochaines années », lance la mairesse, Josée Néron.

« C’est un début, mais chaque année, nous allons investir des sommes d’argent afin de rétablir la qualité de nos réseaux », a-t-elle ajouté.

Chantiers

Pour 2021, six chantiers seront entrepris dans l’arrondissement de La Baie pour des investissements d’environ 4,7 M$.

Le secteur de Chicoutimi misera sur quatre chantiers pour une valeur de 3,3 M$, alors que l’arrondissement de Jonquière verra deux secteurs en travaux pour des investissements de 2,5 M$.

« Ce sont des travaux en profondeur. Nous défaisons tout ce qui est en place dans les secteurs ciblés. Et si nous en sommes rendus là, c’est que c’était nécessaire. Nous ne pouvions nous permettre d’attendre. Ces travaux nous permettront de réduire les fuites et les refoulements », ajoute Mme Néron.

À l’intérieur de tous ces travaux, ce sont un peu plus de deux kilomètres d’asphalte qui seront, par le fait même, refaits à neuf.

Plan d’asphaltage

Par ailleurs, Saguenay investira 16 M$ pour la réalisation d’environ 28 kilomètres de nouvel asphalte dans les artères, les rues collectrices, les collectrices et les rangs du grand territoire de la Ville.

Quelques kilomètres supplémentaires s’ajouteront et seront réalisés par le personnel des Travaux publics de Saguenay.

Au cours des dernières années, Saguenay a investi des sommes importantes pour la réfection des rues de la ville en consacrant en moyenne 18 M$ annuellement.

Selon les statistiques existantes, Saguenay a encore 96,7 kilomètres de rues, d’artères collectrices et rang en très mauvais état (Cote D).

« Nous effectuerons un peu moins de kilométrage que lors des trois dernières années, mais nous allons travailler sous notre structure afin d’améliorer le réseau. En réalisant environ 28 km de route, nous allons maintenir notre cote d’état », ajoute le président de la Commission des travaux publics et conseiller municipal Michel Tremblay.

Des travaux majeurs

L’arrondissement de Jonquière améliorera son réseau sur une distance de 12,55 km, alors qu’à Chicoutimi, ce sont 16,16 km de rues, d’artères collectrices et de rangs qui seront affectés.

Quant au secteur de La Baie, les travaux majeurs représenteront 4,53 km.

Au total, Saguenay a la responsabilité de l’entretien, la réparation et le renouvellement de 1156 (sur un total de 1250 km) kilomètres de routes asphaltées à la grandeur de son territoire.

On retrouve 601,3 km de locales urbaines, 274,9 de rangs, routes et chemin, 166,3 km d’artères et 113,5 km de collectrices.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Saguenay-Lac-Saint-Jean se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Saguenay-Lac-Saint-Jean collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.