Publicité

15 février 2021 - 09:34

Québec affirme que cela permettra de mieux répondre aux besoins de logement social

5 offices d'habitation regroupés dans Lac-Saint-Jean-Est

Jean-Francois Desbiens

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

La ministre des Affaires municipales et de l'Habitation, Andrée Laforest, a tenu à souligner aujourd’hui que 5 offices d'habitation de la région se sont regroupés afin selon elle de mieux combler les besoins des citoyens en matière de logement social.

Depuis le 1er janvier, l'Office d'habitation du Secteur Sud Lac-Saint-Jean-Est est responsable de la gestion de 180 logements sociaux et offre des services dans 5 municipalités du Lac-Saint-Jean-Est.

Il s’agit de Desbiens, Métabetchouan-Lac-à-la-Croix, Hébertville, Saint-Gédéon et d'Héberville-Station.

La Société d'habitation du Québec (SHQ) et ses partenaires ont offert leur soutien dans les différentes étapes de l'implantation de cet OH.

« En tant que ministre des Affaires municipales et de l'Habitation, mon objectif est toujours de favoriser de meilleurs services pour les locataires, dont ceux résidant dans des HLM, indique Mme Laforest par voie de communiqué. L'annonce d'aujourd'hui démontre les actions concrètes que nous accomplissons pour améliorer l'accessibilité à un logement social. De tels regroupements, comme celui annoncé pour le Saguenay-Lac-Saint-Jean, permettent notamment de simplifier les démarches des Québécois à la recherche d'un logement. L'objectif premier est de faire plus et de faire mieux, pour répondre aux besoins en habitation dans nos régions. »

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Saguenay-Lac-Saint-Jean se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Saguenay-Lac-Saint-Jean collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.