Publicité

1 février 2021 - 09:30

3 autres constats d’infraction ont également été remis durant la nuit

Couvre-feu : un contrevenant arrêté sur les glaces de la baie des Ha! Ha!

Jean-Francois Desbiens

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

Quatre autres constats d’infraction pour non-respect du couvre-feu ont été distribués par les policiers de Saguenay durant les dernières heures, dont un à une personne arrêtée sur les glaces de la baie des Ha! Ha!.

Deux contrevenants ont également reçu une contravention à Chicoutimi et un à Jonquière pour s’être retrouvé à l’extérieur entre 20 heures et 5 heures ce matin.

Rappelons que même s’il est permis de passer la nuit dans une cabane de pêche blanche, des conditions s’appliquent.

Durant le week-end, la direction du service de police de Saguenay avait prévenu qu’il augmenterait significativement ses effectifs pour s’assurer du respect du couvre-feu imposé par décret et que des points de contrôle pourraient aussi être érigés.

Cet effort supplémentaire s’effectue avec une participation financière du gouvernement du Québec par l’entremise du ministère de la Sécurité publique.

Précisons que toute personne se trouvant à l’extérieur de sa résidence ou de ce qui en tient lieu pendant le couvre-feu est de facto réputée commettre une infraction et il lui incombe de démontrer qu’elle fait partie des exceptions comprises au décret, sous peine d’une amende variant de 1 000 $ à 6000 $, plus les frais.

À lire aussi:

Ce qui me guide dans le contexte actuel, c’est la prudence, dit François Legault

COVID-19: Ottawa suspend les voyages vers des destinations soleil

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Saguenay-Lac-Saint-Jean se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Saguenay-Lac-Saint-Jean collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.