Publicité

6 janvier 2021 - 13:45

Le rapport sera remis au ministre Charrette plus tard que prévu

Projet de GNL Québec : le mandat du BAPE est prolongé jusqu'au 10 mars

Jean-Francois Desbiens

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

Le Bureau d'audiences publiques sur l'environnement (BAPE) a annoncé aujourd’hui par voie de communiqué que le ministre de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, Benoit Charette, a accordé une prolongation du délai pour réaliser le mandat d'enquête et d'audience publique portant sur le projet de construction d'un complexe de liquéfaction de gaz naturel de GNL Québec à Saguenay.

Le rapport du BAPE lui sera remis au plus tard le 10 mars 2021 au lieu du 13 janvier 2021, tel que prévu initialement.

Le ministre disposera alors de 15 jours pour le rendre public.

Rappelons qu’en raison de l'ampleur de la participation du public, la commission d'enquête du BAPE a tenu 22 séances nécessitant près de 4 semaines.

Elle a aussi reçu un nombre record de mémoires, ce qui s'est traduit par une somme considérable d'information à traiter et à analyser.

Enfin, la demande de prolongation de délai est également motivée par les contraintes exceptionnelles avec lesquelles doit composer l'équipe de la commission, compte tenu des circonstances entourant la pandémie de la COVID-19.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Saguenay-Lac-Saint-Jean se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Saguenay-Lac-Saint-Jean collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.