Publicité

4 décembre 2020 - 07:30 | Mis à jour : 07:34

Saguenay lance un appel d’offres pour se départir de l’immeuble vacant depuis 5 ans

L’ancien hôtel de ville de Kénogami est à vendre

Jean-Francois Desbiens

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

La Ville de Saguenay vient de lancer un appel d’offres pour se départir de l’ancien hôtel de ville de Kénogami vacant depuis 5 ans.

La ville désire recevoir des offres pour la vente de l’immeuble situé au 3765, rue du Roi‐Georges et 1932, rue Saint‐Hubert.

C’est aussi le cas pour le terrain formé des lots 412 649 et 3 532 932 du cadastre du Québec et d’une partie des lots 2 412 650, 2 412 651 et 3 532 931 du cadastre du Québec, d’une superficie approximative totale de 2 566,8 m², dans l’arrondissement de Jonquière.

Les intéressés peuvent se procurer les documents de demande d’offres sur le système électronique d’appel d’offres SÉAO ou en composant le numéro sans frais 1‐866‐669‐7326 (numéro d’avis 1427573).

Il est également possible d'en faire la demande à la Division de l’approvisionnement du Service des finances de la Ville de Saguenay à l’adresse : [email protected]

Afin de garantir l’exécution de la soumission et du contrat, Saguenay rappelle que cette soumission doit être accompagnée d’une garantie financière d’une valeur de 2 000 $, et ce, selon les exigences du devis de la demande d’offres.

Les offres doivent être reçues au plus tard le 18 décembre, à 11 h, au secrétariat de la Division de l'approvisionnement de la Ville de Saguenay, situé au 3501, rue du Roi‐Georges, Jonquière (Québec) G7X 1V6 (tél : 418 698‐3055/téléc. : 418 546‐2114) et seront ouvertes à 11 h le même jour en présence des soumissionnaires intéressés.

La Ville de Saguenay ne s’engage à accepter aucune des offres reçues, et n’encourra aucune obligation quelconque envers le ou les soumissionnaires.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Saguenay-Lac-Saint-Jean se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Saguenay-Lac-Saint-Jean collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.