Publicité

27 novembre 2020 - 16:00

Québec a annoncé que de nouveaux tests rapides de dépistage seront disponibles le 15 décembre

COVID-19 : « Faites comme si tout le monde était contagieux », dit le Dr Arruda

Jean-Francois Desbiens

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

De passage dans la région aujourd’hui, le directeur national de santé publique, Dr Horacio Arruda, a insisté à plusieurs reprises sur la nécessité que tous respectent les mesures sanitaires en place afin de venir à bout de la 2e vague de COVID-19.

Cette nouvelle visite de M. Arruda survient alors que le dernier bilan régional fait état de 5 décès supplémentaires et 146 nouveaux cas depuis 24 heures. Trois des victimes étaient des personnes hospitalisées et une autre résidait en CHSLD, précise le CIUSSS.

64 personnes sont actuellement hospitalisées, dont 5 aux soins intensifs.

Le directeur de national de santé publique a reconnu que la situation est actuellement difficile et très fragile dans le milieu de la santé, mais il a indiqué avoir remarqué une baisse de la vitesse de transmission communautaire du virus.

C'est encourageant à son avis mais il ne faut pas baisser la garde et redoubler d’efforts pour se protéger de la maladie.

« Faites comme si tout le monde était contagieux, même si ce n’est pas vrai, a déclaré le Dr Arruda lors d’un point de presse virtuel. Il faut se laver les mains, porter le masque et respecter le deux mètres. Limiter vos contacts le plus possible. Chacun d'entre nous peut avoir un effet réel sur la situation en observant les consignes en vigueur, notamment celles qui correspondent au niveau d'alerte. Pour ma part, je surveille de très près la situation, en m'assurant que les mesures de dépistage et d'enquête épidémiologique les plus efficaces soient prises pour garder le plus possible le contrôle sur la transmission communautaire observée. »

Tests rapides

De son côté, la ministre Andrée Laforest a annoncé que la région sera l'une des premières à obtenir des tests rapides accrédités par Santé Canada, qui devraient commencer à arriver vers le 15 décembre.

Bien que la situation se soit améliorée au cours des dernières semaines, le nombre de cas actifs et la capacité dans les milieux hospitaliers demeurent préoccupants ont souligné la ministre Laforest et le Dr Arruda, ajoutant que les efforts de la population commencent à porter leurs fruits, tout en rappelant qu'il est primordial de ne pas baisser la garde.

Lors de la conférence de presse, la ministre Laforest a également annoncé que de nouvelles ressources seront disponibles pour appuyer la direction régionale de santé publique. Il s'agit de deux médecins-conseils, des spécialistes en santé publique, qui donneront un coup de main aux enquêtes épidémiologiques pour la gestion des éclosions.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Saguenay-Lac-Saint-Jean se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Saguenay-Lac-Saint-Jean collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.