Publicité

19 novembre 2020 - 15:44

Un nombre record de 241 nouveaux cas ont été signalés

« La situation devient de plus en plus critique sur le terrain », dit le vice-président du Conseil des médecins

Jean-Francois Desbiens

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

C’est avec la mine basse, portant un couvre-visage et séparées par des plexiglas, que les autorités régionales de la santé se sont présentés devant les médias ce jeudi pour témoigner de la gravité de la situation reliée au COVID-19, alors qu’un nombre record de 241 nouveaux cas ont été signalés.

Autant la présidente-directrice générale du CIUSSS, Julie Labbé, que le directeur régional de santé publique, le Dr Donald Aubin et le Dr Hugo Villeneuve, qui est radio-oncologue et vice-président du Conseil des médecins, dentistes et pharmaciens, ont insisté pour dire que les mesures sanitaires doivent être respectées, afin de diminuer la propagation de la maladie.

Le Dr Villeneuve, qui s’exprimait pour la première fois lors d’un point de presse virtuel, avait un message à lancer au nom de tous ses collègues qui sont aux premières lignes.

« Tous les jours, sur le terrain, on constate que la situation devient de plus en plus critique, a indiqué le vice-président du Conseil des médecins, dentistes et pharmaciens. Les équipes, tous les employés, travaillent d’arrache-pied pour garder le bateau à flot. Mais la situation sanitaire met un poids énorme sur notre système de santé régional. De nombreux services ont dû être mis sur pause. Pour l’instant, les soins sont fournis dans les meilleurs standards de qualité, mais un point de non-retour pourrait être atteint, si la situation se détériore encore plus. On devra peut-être transférer des patients à Québec si notre système ne suffit plus. »

M. Villeneuve a demandé à la population, au nom de ses collègues et des employés du CIUSSS, de respecter toutes les consignes.

« Le port du masque, le lavage des mains, l’évitement des rassemblements peuvent faire une grande différence, non seulement pour la propagation du virus, mais ça peut faire une grande différence sur nos milieux hospitaliers. »

Plus tôt, le Dr Donald Aubin a également appelé les gens de la région à se mobiliser.

150 nouveaux cas en moyenne

« On doit redoubler d’efforts et il ne faut vraiment pas baisser la garde, a déclaré le Dr Aubin. On a maintenant une moyenne de 150 nouveaux cas chaque jour, ce qui est très élevé. Les prochains jours seront déterminants. Un effort collectif est nécessaire et chaque geste compte. »

De son côté, la PDG du CIUSSS, Julie Labbé, a souligné que la pression demeure forte dans le réseau hospitalier qui est fragilisé par le grand nombre d’hospitalisations.

« Nous sommes en contrôle de la situation, mais c’est difficile et c’est intense, a lancé Mme Labbé. On ajuste nos services. Actuellement, 48 personnes sont hospitalisées, dont 10 aux soins intensifs. »

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Saguenay-Lac-Saint-Jean se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Saguenay-Lac-Saint-Jean collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.